22 personnes échappent in extremis à la catastrophe : À Bordj Bou Arréridj

  • 1 semaine il y a
  • 13 Vues
  • 0 0

Vingt-deux personnes, âgées entre 28 jours et 76 ans, ont pu être sauvées de justesse d’une mort certaine, dans la nuit de samedi à dimanche, suite à l’inhalation du monoxyde carbone qui s’échappait d’une conduite de gaz. Seize personnes ont été évacuées à l’EPH d’El Hamadia, 7 à l’EPH de Bordj et le reste vers d’autres structures de santé les plus proches.

Et tous ont quitté l’hôpital après les soins qui leur ont été prodigués, indique le responsable de la cellule de communication de la Protection civile, Rabah Dahmane. L’accident domestique est survenu dans le hall d’une maison, à Heltma, dans la daïra d’El Hamadia, où des dizaines de personnes ont convergé au domicile pour assister à une veillée mortuaire. Au moment où tout le monde s’endormait, l’une des personnes aurait touché «involontairement» le levier de la conduite et le gaz qui s’échappait et s’est propagé dans le hall. «Le drame aurait pu se produire n’était la vigilance d’une femme, restée éveillée, qui a eu le réflexe de couper le gaz et d’alerter les secours», témoigne un citoyen.

El-Watan.com