8e marche des étudiants à Alger : « Viva l’Algérie, yetnahaw gaâ ! »

  • 4 jours il y a
  • 50 Vues
  • 0 0
8e marche des étudiants à Alger : « Viva l’Algérie, yetnahaw gaâ ! »

Des milliers d’étudiants ont marché, aujourd’hui mardi à Alger. Ils exigent toujours et encore le départ du régime en place et dire non à l’élection présidentielle prévue pour le 4 juillet prochain. Ils ont réussi en début d’après midi à reconquérir l’esplanade de la Grande police, interdite depuis plusieurs semaines aux manifestants.

Les étudiants, venus des différentes facultés d’Alger, ont entamé la marche depuis la FAC centrale en direction de la Grande poste vers 10h00, avant qu’ils ne soient stoppés par un cordon de policiers mobilisés, comme de coutume depuis le 22 février dernier, en très grand nombre. « Policier, vous êtes enfant du peuple, c’est Dieu qui donne. Policier, tu es enfant du peuple, Bedoui est caché », scandent les étudiants qui ont adressés des messages très forts aux détenteurs du pouvoir en Algérie.

 

« L’armée ne doit être que les bras de l’armée, jamais sa tête »,  « Ils vous disent vous êtes libres, alors qu’ils détiennent toujours les clés » ou encore « Ni Bensalah, Ni Gaid Salah, aucun d’eux n’est bon », peut-on lire sur les pancartes hissées par les étudiants.

Les étudiants, qui n’ont pas cessé d’affluer au centre d’Alger, ont réussi en début d’après midi à reconquérir l’esplanade de la Grande police, qui avait été interdite aux manifestants par les services de sécurité.

En somme, les symboles du régime en place en Algérie ont été tous invité à partir et à laisser le peuple prendre son destin en main.

Le centre de la capitale algérienne vibre à l’heure où nous mettons en ligne au rythme « Oh viva l’Algérie, yetnhaw gaâ (dégagez tous !).

 

https://platform.twitter.com/widgets.js

El-Watan.com