La bâtonnière de Bouira Me Sidhoum Wafia : « Notre confrère Bouroubi Mohamed est décédé pour cause des pressions du parquet général »

  • 3 jours il y a
  • 276 Vues
  • 1 0
La bâtonnière de Bouira Me Sidhoum Wafia : « Notre confrère Bouroubi Mohamed est décédé pour cause des pressions du parquet général »

Une centaine d’avocats ont organisé, aujourd’hui mercredi, une marche appelant au départ de tous les symboles du système. S’exprimant en marge de la marche, la bâtonnière de Bouira, Me Sidhoum wafia, a porté de graves accusations contre le parquet général près la Cour de Bouira.

Intervenant à l’occasion d’un rassemblement suivi d’une marche contre le système, l’avocate a dénoncé dans une déclaration  à El watan, « des pressions et intimidations » que subissent ses confrères.  La déclaration de Me Sidhoum a fait réagir des collègues qui ont également dénoncé les pratiques du parquet général. Elle a cité des cas de feu Me Bouroubi Mohamed, qui a fait l’objet, selon elle, de plusieurs poursuites judiciaires arbitraires.

« Ce n’est pas juste lorsque on classe une plainte contre un confrère et que le parquet général demande sa réouverture. Un confrère a été poursuivi pour 7 affaires d’inspection de travail, alors qu’il s’agit d’un seule affaire », a-t-elle assénée en qualifiant l’attitude du PG d’abus. « Et notre confrère (Me Bouroubi Mohamed ndlr), décédé dimanche dernier d’une crise cardiaque, suite à des jugements rendus par défaut », a-t-elle accusé en soulignant que les avocats ont décidé de boycotter la session criminelle.

Toutes nos tentatives de contacter le procureur général sont restées vaines.

 

El-Watan.com