Aïn El Hammam : Le col de Tirourda toujours fermé

  • 1 semaine il y a
  • 11 Vues
  • 0 0

Comme à chaque hiver, la RN15 reçoit d’énormes quantités de neige au niveau de son tronçon sis en montagne, créant de ce fait de nombreux désagréments aux habitants de la région de Aïn El Hammam.

Les dernières intempéries qui se sont abattues sur les hauteurs n’ont pas épargné le réseau routier de la région, qui a été fermé à la circulation, en plusieurs endroits.

Ce qui est le cas, depuis trois semaines, de la RN15, menant à la wilaya de Bouira, obstruée sur plusieurs kilomètres avant l’arrivée au col de Tirourda, à plus de 1700 mètres d’altitude. Une seule voie, bordée de neige de part et d’autre, permet de rallier le village Tirourda qui a donné son nom à ce point de passage vers plusieurs wilayas de l’est du pays. Ses habitants possèdent heureusement une issue de secours, par un second accès, bien que beaucoup plus long, qui leur permet d’échapper à l’isolement.

Le col étant impraticable, les voyageurs en provenance de la daïra de Aïn El Hammam, à cinquante kilomètres au sud-est de Tizi Ouzou, sont contraints de chercher une autre route pour se rendre vers les villes situées de l’autre côté de la montagne. Ils n’ont d’autre choix que de se rabattre sur le CW 253 reliant la wilaya de Tizi Ouzou à celle de Bouira, par le col de Chellata, ouvert il y a quelques jours, ou encore par Aomar, via Draâ El Mizan.

Cependant, quel que soit le chemin emprunté, la distance est plus importante que sur le chemin initial. Selon nos sources, les services de la subdivision des travaux publics de Aïn El Hammam se préparent à attaquer ces monticules de poudreuse avec leurs deux chasse-neige et deux pelleteuses louées à des particuliers. La tâche s’annonce rude, surtout que l’amoncellement de la neige atteint plus de deux mètres.

El-Watan.com