L’ONU enquête sur une possible implication militaire des émirats

  • 2 semaines il y a
  • 99 Vues
  • 0 0
Tipasa : L’ex sénateur Malik Boujouher condamné à 07 de prison ferme

L’étau se resserre sur Abu Dhabi en Libye. Des experts de l’ONU enquêtent actuellement sur une possible implication militaire des Emirats arabes unis dans le conflit en Libye, après des tirs de missiles en avril avec des drones de fabrication chinoise équipant l’armée émiratie.

Les missiles air-sol utilisés sont de type Blue Arrow, notent dans un rapport confidentiel les experts, qui ont étudié des photos de fragments de ces armes après leur utilisation les 19 et 20 avril dans la banlieue sud de Tripoli. Ces missiles sont en dotation dans trois pays – Chine, Kazakhstan et Emirats arabes unis – en étant couplés avec le drone de fabrication chinoise Wing Loong. «Le groupe d’experts enquête sur l’utilisation probable de variantes du drone Wing Loong par l’ANL, ou par une tierce partie en soutien de l’ANL», précise le rapport.

Les Emirats arabes unis, l’Arabie Saoudite et l’Egypte sont considérés comme les plus grands soutiens du maréchal Haftar. Dans leur document remis récemment au Conseil de sécurité, les experts de l’ONU soulignent que le recours aux drones Wing Loong s’apparente à un non-respect de l’embargo sur les armes décrété en 2011 pour la Libye.

El-Watan.com
elwatan

GRATUIT
VOIR