Béjaïa : Installation d’un nouveau DG au CHU

  • 3 mois il y a
  • 26 Vues
  • 0 0
Béjaïa : Installation d’un nouveau DG au CHU

Un nouveau directeur a été installé, mercredi, à la tête du CHU Khellil Amrane de Béjaïa. Il s’agit de Djamel Merad, ex-directeur des moyens matériels au sein du même établissement.

Ce produit de l’Ecole nationale d’administration (ENA), selon le Bureau de l’information, de la communication et de l’audio-visuel du CHU de Béjaïa, a embrassé la carrière d’administrateur au sein du CHU depuis 2012 où il a occupé les postes de sous-directeur du personnel, directeur des unités hospitalo-universitaires Frantz Fanon et Targa Ouzemour, entre autres responsabilités, après avoir débuté son aventure professionnelle au CHU de Tizi Ouzou en 2009.

Le diplômé en Master in business administration (MBA) en gestion des entreprises à Paris a alors exercé en qualité de responsable des marchés publics, du contentieux et des affaires juridiques.

Selon un communiqué du ministère répercuté par la presse, c’est le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière qui a «limogé» l’ex-directeur, le Pr Danone Abdelmalek, ainsi que son secrétaire général pour «mauvaise gestion constatée à l’issue d’une opération de contrôle et d’inspection» au sein du CHU.

Le même communiqué ajoute que cette «mauvaise gestion qui régnait dans l’établissement a impacté négativement le fonctionnement de l’établissement et la qualité des soins prodigués aux patients». Pour rappel, en juillet 2018, l’ancienne députée du RND, et actuellement du RPR, à savoir Zina Ikhlef, a interpellé le ministre Hasbellaoui sur «la mauvaise gestion du CHU».

Cette dernière, à laquelle le Pr Danone a répondu en détail, sur le site du CHU et à travers la presse, a pointé du doigt «la gestion catastrophique des services de l’établissement hospitalier». Membre de la commission santé de l’APN, la députée, qui reproche à l’ex-GD d’avoir «brisé au moins 4 services», est intervenue dans une conjoncture marquée par une grève menée par l’Ugta paralysant certains services du CHU.

Dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux, le concerné, Pr Danone, parle de «mise de fin de fonction» et non pas de limogeage et qu’il sera probablement «appelé à d’autres fonctions par le ministre».

Lors de la passation de consignes, le Pr Danone n’a pas manqué de dresser une partie de son bilan de la période des 6 années passées à la tête du CHU en présence du recteur et du doyen de la faculté de médecine de l’université Abderrahmane Mira de Béjaïa, du président du Conseil scientifique, de quelques cadres de la santé, des partenaires sociaux, du contrôleur financier et des élus de l’APW.

Avant de souhaiter bon courage au nouveau DG, Pr Danone a rappelé qu’en 6 ans, sa gestion a abouti à «porter le nombre de nouveaux services de 13 en 2012 à 25 en 2018. Le CHU dispose aujourd’hui de 15 professeurs au lieu de 3 à son arrivée, et le nombre de résidents est passé à 68, alors qu’ils n’étaient qu’une poignée en 2012».

El-Watan.com