Béni Amrane : Des locaux transformés en urinoirs

  • 4 semaines il y a
  • 20 Vues
  • 0 0

Plus d’une quarantaine de locaux commerciaux sont livrés à l’abandon au centre-ville de Beni Amrane. Situés non loin des arrêts de bus, ces biens devaient contribuer à créer de l’emploi et améliorer les recettes de la commune.

Mais le favoritisme, la mauvaise gestion et le laxisme des autorités en ont décidé autrement. L’endroit abrite 60 locaux, mais une dizaine seulement sont exploités par des bénéficiaires de micro-crédits, tandis que d’autres, fermés à ce jour, ont été octroyés à de «faux artisans, des gens étrangers à la commune». Si le rez-de-chaussée abrite une cafétéria, un kiosque, une pizzeria et deux locaux de menuiserie aluminium, l’étage supérieur est transformé en urinoir. Outre les mares d’urine, certains coins sont jalonnés d’ordures dégageant une odeur nauséabonde, a-t-on constaté. Pourtant, ce ne sont pas les demandeurs de locaux qui manquent. Nacer, céramiste de Beni Khalifa, dit avoir été obligé de louer à Boumerdès pour 10 000 DA/mois. «Les autorités ont annoncé la réaffectation de tous les locaux fermés aux artisans qui y vont réellement travailler, mais rien n’a été fait dans ce sens», déplore-t-il.

El-Watan.com