Bordj MenaÏel : Des biens domaniaux pour de pseudo-investisseurs

  • 1 mois il y a
  • 14 Vues
  • 0 0

Le clientélisme et le népotisme semblent devenus une règle de gestion dans la wilaya de Boumerdès. Inutile d’espérer obtenir un terrain d’investissement si vous n’êtes pas dans la short list des pistonnés du maître du moment.

A Bordj Menaïel, d’importants biens domaniaux ont été cédés ces dernières années à de faux investisseurs dont des proches et amis d’ex-walis. C’est le cas de deux grands entrepôts sis à l’entrée de la ville cédés à un privé pour les transformer en un centre commercial. Mais ces grands hangars très convoités sont toujours fermés, alors que l’APC multiplie les démarches pour les transformer en marché de gros afin de renflouer ses caisses.

«Ces biens ont été cédés par le Calpiref mais nous, en tant qu’APC, nous ne connaissons même pas le nom du bénéficiaire», précise le P/APC, M.Derriche. Mais ce n’est pas la seule affaire qui suscite les interrogations à Bordj Menaïel.

A quelques encablures des entrepôts, un vaste terrain, qui abrite le parc communal, a été cédé en 2016 à un autre pseudo-investisseur pour y réaliser une clinique. Les élus locaux ne savent rien de ce projet, non entamé à ce jour, ni de l’identité de son porteur.

Dans la zone d’activités et de dépôts (ZAD), sise de l’autre côté de la route, de vastes terrains d’investissement ont été détournés de leur vocation tandis que d’autres ont été sous-loués et revendus à des tiers avec la complicité de hauts responsables de la wilaya. Le nouveau wali va-t-il agir pour assainir la situation du foncier industriel qui fait l’objet d’un vaste trafic depuis des décennies ? On le saura dans les jours ou les mois à venir. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

El-Watan.com