Grogne à l’Université de la formation continue

  • 3 jours il y a
  • 18 Vues
  • 0 0
Tipasa : L’ex sénateur Malik Boujouher condamné à 07 de prison ferme

Rien ne va plus à l’université de la formation continue de Bouira. Les travailleurs, en grève depuis une semaine, accusent le premier responsable d’«abus de pouvoir et de harcèlement moral».

Les contestataires ont conditionné le retour au travail par le départ du directeur. Rencontrés sur place, des manifestants qui ont dénoncé «le comportement du responsable à l’égard des travailleurs» ont souligné que les employés exercent dans des conditions intenables. «Nous exigeons son départ et la nomination d’un directeur digne du nom, pouvant assurer le fonctionnement de l’établissement sans recourir à des pressions», a-t-on précisé.

En plus des pressions, les protestataires ont signalé que des travailleurs ont été victimes de violences verbales émanant du responsable en question. «Une femme de ménage a été même prise à partie pour avoir fait un retard de 5 minutes», s’indigne-t-on. Toutes nos tentatives pour joindre le directeur de l’UFC sont restées vaines. Néanmoins, il a évoqué à la radio qu’il s’agit de tentatives visant la déstabilisation de l’établissement.

El-Watan.com
elwatan

GRATUIT
VOIR