CAF : Où sont les arbitres algériens ?

  • 1 semaine il y a
  • 13 Vues
  • 0 0
CAF : Où sont les arbitres algériens ?

La Confédération africaine de football, via sa commission d’arbitrage, a-t-elle mis au frigo les arbitres algériens ? L’interrogation est légitime après la désignation des arbitres pour la dernière journée de la Ligue des champions, de la Coupe de la confédération et de la CAN-2019.

Seul un trio algérien a été désigné pour officier lors des 40 matchs de la dernière journée des trois compétitions. Il s’agit de Benbraham, Omari et Serradj qui dirigeront le match Sierra-Leone – Ethiopie, pour le compte de la 6e journée des éliminatoires de la CAN-2019. Du jamais vu dans les annales du football algérien.

Ce qui confirme de manière absolue la marginalisation dont sont victimes les arbitres algériens depuis l’avènement de la nouvelle direction de la CAF. L’épisode Mehdi Abid Charef en est la parfaite illustration. Après la demi-finale aller de la Ligue des champions Al Ahly du Caire – Espérance de Tunis (3-1), des cercles influents au niveau de la Confédération ont accusé l’intéressé de corruption et la CAF a relayé cette accusation en affirmant la même chose. Finalement, aucune preuve n’a été fournie jusqu’à ce jour sur la prétendue participation de Mehdi Abid Charef à un quelconque acte de corruption.

La CAF a finalement informé la FAF que l’arbitre algérien pourrait reprendre son activité normalement… après l’avoir outrageusement diffamé. La vérité est que des parties (très) influentes au sein de la CAF ont élaboré ce scénario juste pour écarter Mehdi Abid Charef de la course au Mondial Qatar-2022 et libérer la place de la zone UNAF à un arbitre non algérien.

En l’absence d’une autorité et/ou voix algériennes de poids au sein de la CAF, celle-ci peut faire ce qu’elle veut vis-à-vis des officiels algériens.

El-Watan.com