Chanson kabyle : Nouveau single de Yasmina

  • 1 semaine il y a
  • 28 Vues
  • 0 0

Depuis le 7 mars, Ur ttru ay izri-w (Ne pleurez pas, ô mes yeux !), un nouveau single de Yasmina, la chanteuse kabyle à la voix d’or, est sur «toutes les plateformes de téléchargement (Deezer, Itunes, Napster, Sportify, Apple Music, etc.)», souligne son manager.

Dans cet opus lancé à la veille de la Journée mondiale de la femme, on peut découvrir à la fois tout le plaisir qu’offre à l’écoute le timbre vocal et musical de Yasmina, tous les maux frappant l’être humain dans la vie, mais aussi ses propres douleurs, les charmes de la vie, la beauté de sa région natale, les péripéties de son parcours, les méandres traversés dans son enfance…

Yasmina, une enfant battante, native du village Izerruden, dans la commune de Tirmitine (Draâ Ben Khedda, dans la wilaya de Tizi Ouzou), décrit et égrène, dans ce nouvel opus qui ne saurait tarder à être mis en vente, son courage écrasant les douleurs marquant sa vie, une façon pour elle d’éloigner les épreuves endurées, et pouvoir vivre, «imposer» la vie.

Par sa ténacité qu’elle puise des profondes racines de ses ascendants, de sa musique et de sa poésie, Yasmina réussit à vaincre ses maux en «triomphant» à chaque fois, pour être maîtresse de sa destinée.

Sans quoi, il est vrai, les soubresauts endurés dans son enfance, après la séparation de ses parents, puis son mariage forcé dans sa tendre adolescence, son divorce, puis la perte de son enfant, Ali, pour lequel elle consacra d’ailleurs un émouvant album (Ali Inu), auraient sans doute anéanti notre chanteuse, de son vrai nom, Skakni Yasmina.

Mais, vaillante qu’elle est, notre chanteuse réussissait à chaque fois par la composition poétique et le chant mélodieux, à maîtriser son cheminement dans la vie et sa production artistique. En cela, elle sera aidée également par les nombreux chanteurs algériens, notamment kabyles, l’ayant entourée en toutes circonstances. S. Yermèche

El-Watan.com