CNAS : tenter de réduire les accidents du travail

  • 3 mois il y a
  • 36 Vues
  • 0 0

La direction générale de la Caisse nationale d’assurances sociales des travailleurs salariés (CNAS) a adopté une stratégie pour se rapprocher davantage des entreprises et des travailleurs à travers des programmes de formation sur les risques en milieu professionnel afin de réduire tout éventuel accident, a indiqué hier à Oran la directrice de la prévention à la direction générale de la CNAS.

En marge d’une journée d’études régionale sur «L’évaluation des risques professionnels : outil indispensable de prévention», organisée par la CNAS d’Oran, Fatiha Tiyar a indiqué que «l’évaluation des risques professionnels engagée par la CNAS a touché plus de 400 entreprises» importantes dans le pays.

Cette évaluation a été suivie pendant trois années de manière permanente, et il s’avère que «la situation s’est ainsi nettement améliorée». «Des entreprises maîtrisent actuellement à la perfection les outils de protection et les risques en milieu professionnel, une évaluation positive en matière de réduction des accidents de travail et des dépenses engendrées par ces accidents ont été observées», a-t-elle fait savoir. « L’intervention de la CNAS dans les entreprises se fait par ciblage, en prenant en compte des indicateurs comme le nombre d’accidents du travail et arrêts pour maladies déclarés.

Cela nous permet de savoir quelles sont les entreprises qui ont un problème et nécessitent une assistance pour améliorer leurs connaissances en matière de prévention en milieu professionnel», a-t-elle expliqué. «Plusieurs programmes pluriannuels sont engagés par notre organisme pour la réduction des accidents de travail à travers l’intervention dans les entreprises par des études spécifiques à chaque secteur d’activité. Nous intervenons aussi dans la communication avec un programme précis pour les jeunes», a signalé Mme Tyar. Et d’ajouter : «Nous avons ciblé plus de 600 centres de formation professionnels dont les stagiaires vont devenir des travailleurs et ce programme de formation des stagiaires s’étalera encore sur deux ans.» En matière d’accident du travail, «une baisse a été remarquée depuis trois ans», a-t-elle noté.

El-Watan.com