Honte aux soi-disant élus du peuple

  • 2 semaines il y a
  • 50 Vues
  • 0 0

En cette date du 9 avril 2019, vous venez de rater une occasion historique de vous réhabiliter aux yeux du peuple Algérien et de se départir de l’étiquette peu enviable et méprisable de personnel croupion à ce régime honni, dégénérescent et en voie de disparition, qui tente de se perpétuer par votre prise de position infâmante.

Vous confirmez votre assujettissement à vos maîtres et vous ne faites que retarder l’issue inéluctable de notre indépendance confisquée, qu’appelle de vive voix tout le peuple Algérien depuis le 22 février. Tout ce qu’il y a de crédible dans nos institutions a été dévoyé par votre faute « Mesdames, Messieurs les élus du peuple.»

Nous nous attendions à un sursaut de dignité de votre part et une démission collective pour ne pas prendre part à cette mascarade protocolaire. La situation inédite et exceptionnelle qui prévaut dans notre pays depuis plus d’un mois, l’exige. Il faut séparer le bon grain de l’ivraie et la décantation se fait toujours : des députés et sénateurs intègres se sont démarqués avant, au moment et au cours de cette merveilleuse révolution et c’est à leur honneur.Le minimum de décence, de conscience et d’honnêteté intellectuelle, l’impose alors que l’avidité et le peu de scrupules de la meute restante continuera toujours à s’accrocher vilement au sérail.

Le message du peuple a été très clair : il exige le départ de tous les responsables incarnant le système (les trois B) et leur remplacement par des personnalités compétentes, intègres, consensuelles(à défaut d’être représentatives) et avalisées par le peuple. Toutes les tentatives de dévier de cet appel fantastique de notre population seront vouées à l’échec et ne feront que différer notre véritable indépendance et l’instauration de la deuxième république. Le peuple siégera ce vendredi 12 mars et sa réponse sera solennelle et sans ambiguïté.

 

Bentchikou Mohamed El Moncef (retraité)

 

El-Watan.com