CSC : Les Clubistes marquent le pas

  • 1 semaine il y a
  • 11 Vues
  • 0 0

Le CSC a payé cash la débauche d’énergie lors du match de Ligue des champions de vendredi passé.

En effet, les éléments de Denis Lavagne ont fourni leur plus piètre prestation depuis l’arrivée du Français dans un stade Hamlaoui plein à craquer, et devant une équipe oranaise prenable.

Il faut dire que Lavagne, ayant forcément à l’esprit le déplacement en terre congolaise pour l’ultime journée de la compétition africaine, a préféré opérer un turn-over dans son effectif, en mettant au repos certains titulaires (Zaâlani, Lamri, Bahamboula et Belkacemi), et en incorporant d’entrée le jeune Bouchriha, le milieu de terrain Gaâgaâ, ainsi que l’avant-centre Arouna, grosse déception du mercato hivernal. Cela n’a pas été sans incidence sur le rendement global de l’équipe, timorée et bien loin de son niveau des derniers mois.

A ce propos, l’entraîneur a déclaré : « J’ai aligné un onze qui tient compte de tous les paramètres actuels, notamment la fatigue des joueurs qui ont enchaîné 18 matchs en douze semaines, et puis, nous avons mis en place un système de jeu en fonction de l’adversaire. Ce qu’il faut retenir, c’est l’état d’esprit de mes éléments, leur envie. Aussi, il ne faut pas oublier que toutes les équipes étudient aujourd’hui notre jeu, et qu’ils savent mieux nous contrer par rapport à avant.»

Cela dit, Denis Lavagne reste serein quant aux chances clubistes d’accéder aux demi-finales de la coupe d’Algérie : «Un partout n’est pas un score piège, parce que nous savons déjà que nous devrons marquer à Oran pour nous qualifier. Il s’agira donc d’attaquer et de ne pas se faire surprendre. Il ne faut surtout pas nous laisser gagner par le doute, et continuer à travailler pour retrouver plus de concentration défensive et de calme.»

Et d’enchaîner à propos du rendez-vous de samedi contre le TP Mazembe : «Vivement qu’on joue et qu’on se qualifie. Cela aura pour effet de nous libérer. Tout le monde a ce match dans la tête, et cela nous fait plus déjouer qu’autre chose.» Il convient de noter que la délégation constantinoise ralliera Lubumbashi demain matin dans un avion spécialement affrété par la direction du club.

El-Watan.com