Des milliers d’étudiants dans la rue à Tizi Ouzou

  • 4 semaines il y a
  • 27 Vues
  • 0 0

La communauté estudiantine de l’Université Mouloud Mammeri de Tizi Ouzou (UMMTO) n’a pas été en reste des manifestations de rue organisées, hier, à travers les différentes régions du pays. C’est ainsi, qu’une imposante marche d’étudiants a eu lieu dans la capitale du Djurdjura.

Des milliers de personnes ont pris part à une processions de marcheurs qui s’est ébranlée devant le portail principal du campus universitaire de Hasnaoua, avant de se diriger vers le stade 1er Novembre tout en scandant des slogans hostiles au pouvoir. Les manifestants ont poursuivi leur parcours avant de marquer une halte devant le CHU Nedir Mohamed, tout en brandissant des banderoles sur lesquelles on pouvait lire des mots d’ordre contre la candidature de l’actuel président de la République, Abdelaziz Bouteflika, qui brigue un 5e mandat à sa propre succession. Les étudiants ont crié, à gorge déployée, «Pouvoir assassin», «L’étudiant s’engage, pouvoir dégage» et aussi «Journalisme en détresse, libérez la presse».

La marche s’est poursuivie, ensuite, vers le siège de la wilaya, où des manifestants ont pris la parole pour réitérer les mots d’ordre de leur action, et ce, avant de se disperser dans le calme et sans le moindre incident. Notons aussi que des élus locaux, des députés, sénateurs et des enseignants ont également participé à cette démonstration de rue. Par ailleurs, il est utile de relever aussi que l’université de Tizi Ouzou est toujours paralysée par une grève générale enclenchée par la communauté estudiantine, qui s’élève contre la plateforme Progress mise en service par le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, notamment pour les inscription en master 1.

Ainsi, les neuf facultés de l’UMMTO connaissent, depuis dimanche, un débrayage illimité à l’appel des étudiants qui veulent se faire entendre. D’autre part, et toujours dans le sillage des manifestations contre le 5e mandat, les avocats ont également lancé un appel à une marche pour jeudi, dans la ville de Tizi Ouzou.

El-Watan.com