Deux discours différents du chef d’état-major diffusés mardi par l’ENTV : Gaïd Salah en deux «tons»

  • 3 semaines il y a
  • 93 Vues
  • 0 0
Deux discours différents du chef d’état-major diffusés mardi par l’ENTV : Gaïd Salah en deux «tons»

Que s’est-il donc passé au ministère de la Défense nationale (MDN) mardi dernier ? Incompréhensible ! Les Algériens ont eu droit à deux discours différents du chef d’état-major de l’ANP, Ahmed Gaïd Salah, dans la même journée.

Et les deux diffusés par l’ENTV. Dans le premier, il adopte un ton menaçant à l’égard des manifestants contre le 5e mandat du président Bouteflika. Dans le deuxième, le patron de l’Armée nationale populaire se montre plutôt «cool». Tout a commencé avec la diffusion, au journal de 13h de l’ENTV, d’une partie du discours d’Ahmed Gaïd Salah. Sur les séquences, on le voit bien remonté contre «ceux qui veulent pousser les Algériens vers l’inconnu à travers des appels anonymes».

«Partant de cette vision et de cette orientation, l’armée, conformément à ses missions constitutionnelles, considère que celui qui appelle à la violence par n’importe quel moyen et sous quelque prétexte que ce soit, à l’ombre de la conjoncture, est un homme qui ignore le désir du peuple de vivre dans la stabilité et la sécurité.

Est-il raisonnable que des Algériens soient poussés vers l’inconnu à travers des appels anonymes douteux, en apparence prétendument en faveur de la démocratie, mais dont l’idée sous-jacente est de pousser les égarés vers des issues incertaines et dangereuses ?» demande-t-il, dans ce discours prononcé devant les officiers de l’armée au niveau de la 6e Région militaire (Tamanrasset).

Et de préciser : «Ce sont des issues qui ne servent pas l’Algérie, ses intérêts et son développement.» Ce discours est vite repris par des journaux électroniques et certaines chaînes de télévision privées. A ce moment-là, à Alger, des milliers d’étudiants étaient dans la rue pour protester contre le 5e mandat du président Bouteflika et pour le changement. La surprise générale a eu lieu vers 15h. Le service de communication du MDN a publié sur son site officiel un autre discours du chef d’état-major, mais sans les passages concernant les manifestations.

Mêmes images et même postures de l’assistance

Le nouveau texte était «soft». Et le vice-ministre de la Défense s’est limité à rassurer sur l’engagement de l’ANP à préparer les conditions pour la tenue, dans le calme, de la prochaine présidentielle. «L’Algérie a payé un lourd tribut afin de recouvrer sa sécurité et sa stabilité et la préservation de cet acquis très cher devrait être au moins à la hauteur de ce prix payé», déclare-t-il, en réitérant «son engagement personnel à réunir toutes les conditions favorables au bon déroulement de la prochaine élection présidentielle dans un climat de quiétude, de sérénité, de sécurité et de stabilité».

C’est ce deuxième discours qui a été diffusé au journal de 20h de l’ENTV. Mais les images diffusées à 13h et celles reprises au journal du 20h, comparées, étaient les mêmes. La salle, l’assistance et la posture des officiers qui écoutaient religieusement Gaïd Salah étaient identiques. Ce qui laisse supposer qu’il y a eu une intervention quelque parts pour ne pas envenimer la situation.

Qui a pris cette décision d’élaguer l’allocution du chef d’état-major pour adoucir son ton ?

El-Watan.com