Elle aura lieu à l’occasion de la rencontre MCA – USMBA : La VAR prochainement testée en Algérie

  • 3 jours il y a
  • 6 Vues
  • 0 0
Elle aura lieu à l’occasion de la rencontre MCA – USMBA : La VAR prochainement testée en Algérie

La video assistance referee (VAR) sera très prochainement expérimentée en Algérie. Les premiers tests d’essai (blanc) auront lieu le 13 novembre 2018 à l’occasion de la rencontre MC Alger – USM Bel Abbès comptant pour la 14e journée de Ligue 1 et le 17 novembre 2018 lors du match RC Kouba – USM Annaba de la 14e journée de Ligue 2.

Le sujet a fait l’objet de plusieurs réunions qui ont regroupé des représentants de la télévision, de la Fédération, des spécialistes de la VAR et d’une société belge prestataire de services. Tous les aspects techniques et matériels ont été abordés au cours des réunions tenues à Alger. Un calendrier pour les essais a été arrêté pour la circonstance. Les deux rencontres indiquées serviront de test grandeur nature le jour J, c’est-à-dire dans les 4 prochains jours pour le match de Ligue 1 et 7 jours pour la Ligue 2. Pour l’instant, peu d’informations ont filtré sur le sujet. Le secret a été plus ou moins jalousement gardé pour des motivations que seuls les concernés connaissent.

La première question qui vient à l’esprit est la suivante : y a-t-il eu un appel d’offres préalable au choix ou à la sélection de la société prestataire? Est-ce la seule société qui s’est portée candidate pour prendre le marché ? Les offres se sont-elles réduites à celles de cette société ? La mise en place de la video assistance referee (VAR) au-delà des bienfaits qu’elle offre en matière de réduction des fautes arbitrales, demeure une juteuse affaire pour les entreprises qui investissent dans ce chapitre. Que la Fédération algérienne de football (FAF) prenne la louable initiative de se mettre au diapason des Fédérations, Confédérations et la Fédération internationale pour améliorer l’arbitrage et réduire les fautes et erreurs qui parfois faussent le résultat d’une rencontre est une excellente initiative qui mérite d’être entourée par le maximum de moyens matériels et financiers, sans oublier la formation des arbitres, assurée par des spécialistes de la VAR, des formateurs et évaluateurs d’arbitres.

Justement, en matière de formation, la Fédération accuse un grand retard. Aucun séminaire ni rencontre avec les arbitres ne se sont tenus afin de former les arbitres ainsi que les officiels à la VAR. Tous les pays du monde qui ont adopté la VAR ont dispensé une formation dans ce domaine. A titre d’exemple, lorsqu’en cours de partie survient une action litigieuse (but, hors-jeu, exclusion…), aucun joueur ni officiel de match présent sur la main courante n’a le droit de dire à l’arbitre «consulte la VAR» ou lui montrer du doigt l’emplacement de l’écran sous peine de recevoir un carton jaune.

Le procédé est simple. Il faut préalablement aux essais ou à l’entrée en vigueur de la VAR organiser des séances de travaux pratiques avec les arbitres eux-mêmes pour leur expliquer leurs rôle et mission.

La couverture des rencontres restera l’apanage de la télévision algérienne qui déploiera tous les moyens techniques pour la réalisation de l’événement. La société prestataire de services fournira le camion matériel doté d’un salon où seront installés les écrans et les arbitres qui scruteront toutes les actions litigieuses. A l’intérieur du camion, il y aura des serveurs relayés aux caméras. Des techniciens de la société prestataire de services auront la haute main sur les images.

A ce stade de l’ouverture à la VAR, «la télévision algérienne dispose de tous les moyens humains, matériels et techniques pour assurer cette mission», confie une source proche de la télévision et de la Fédération.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

El-Watan.com