États-Unis : Démission de l’ambassadrice américaine aux Nations unies

  • 1 mois il y a
  • 17 Vues
  • 0 0

L’ambassadrice américaine, Nikki Haley, a démissionné de son poste de représentante permanente des Etats-Unis auprès aux Nations unies, rapporte l’APS citant CNN. Le président américain, Donald Trump, a accepté hier la démission.

Elle quittera son poste à la fin de l’année. S’exprimant devant des journalistes dans le Bureau ovale de la Maison- Blanche, avec à ses côtés Nikki Haley, le président américain a salué l’«incroyable travail» qu’elle a effectué aux Nations unies.

Il a précisé qu’elle l’a informé il y a six mois qu’elle voulait quitter son poste et a souhaité qu’elle revienne un jour aux responsabilités dans une autre fonction. De son côté, Mme Haley a déclaré qu’elle ferait campagne pour la réélection de Trump à la présidence en 2020.

L’ex-gouverneure de Caroline du Sud, qui a un statut de ministre dans l’administration de Trump, s’est distinguée en portant une ligne dure, notamment contre la Corée du Nord et l’Iran, les deux principaux dossiers de politique étrangère de ce gouvernement.

Après l’arrivée à la Maison-Blanche de Donald Trump, elle avait occupé le devant de la scène diplomatique américaine, profitant de l’effacement médiatique du secrétaire d’Etat de l’époque, Rex Tillerson. Elle est apparue davantage en retrait depuis que le département d’Etat a été confié à Mike Pompeo, un responsable politique très proche de Donald Trump. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

El-Watan.com