FAF : Zetchi répond à Saadane

  • 1 mois il y a
  • 15 Vues
  • 0 0

Le président de la Fédération algérienne de football (FAF), Kheireddine Zetchi, a réagi, hier, depuis Tlemcen, aux déclarations faites par Rabah Saadane, après sa démission de son poste de DTN (Directeur technique national).

Le premier responsable du football national s’est dit à cet effet «surpris» mais aussi «trahi» par l’attitude de l’ancien sélectionneur. Zetchi a évoqué, dans ce sens, les multiples «absences» de Saadane qui, d’après la même source, délègue à chaque fois l’un des ses deux adjoints. «Il n’a pas démissionné parce qu’il y a eu des entraves à la concrétisation de son projet, mais parce qu’il n’a pas reçu un visa pour l’Angleterre», a déclaré Zetchi lors de la conférence de presse qu’il a tenue sur place. «Saadane n’a jamais été remplacé par Bouras à la conférence de la Fifa sur le Mondial, a-t-il ajouté, dans la mesure où c’est impossible». D’autre part, le président de la FAF a tenu, par ailleurs, à dénoncer la «volonté» de l’ancien DTN d’impliquer Boualem Charef, le DEN (directeur des équipes nationales) en affirmant qu’il songeait lui aussi à démissionner. «Il y a eu une réunion avec lui. J’ai exprimé mon mécontentement et Charef a répondu, en avançant ses arguments. Il y a eu une discussion démocratique», a déclaré Zetchi.

L’AG extraordinaire se tiendra le 27 octobre 2018

Le président de la FAF a indiqué d’autre part que l’Assemblée générale extraordinaire de l’instance fédérale se tiendra le 27 octobre prochain. L’ordre du jour de ce conclave est relatif à l’abandon du projet de construction d’un hôtel, idée de l’ancien patron de la FAF, Mohamed Raouraoua, au profit de centres de formation. Zetchi a réuni, hier, à Tlemcen, les membres de l’AG des régions Ouest et Sud-Ouest pour leur présenter «les projets des futurs centres techniques fédéraux et des centres techniques régionaux qui seront implantés dans différentes wilayas». Celui-ci a indiqué, dans ce sens, que la Fifa «avait accepté de rediriger les aides qu’elle octroie à la Fédération algérienne pour ces centres de formation». Celui-ci a d’ailleurs évoqué une première aide de l’instance internationale de l’ordre d’un million et demi de dollars.

Pour ce qui est de l’encadrement de ces centres, le premier responsable du football national a été affirmatif : la priorité sera accordée à la compétence locale. Ce qui n’empêchera pas, ajoute-t-il, de faire appel à des techniciens étrangers. A cet effet, il a annoncé la venue de deux techniciens du club espagnol de Villarreal pour chapeauter l’opération de détection des «jeunes talents» qui vont être inscrits au centre de formation de Khemis Miliana. A noter que le président de la FAF rencontrera la semaine prochaine les membres de l’AG des autres régions afin de leur présenter ces projets de centres de formation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

El-Watan.com