Formation professionnelle : Ouverture de 11 nouvelles spécialités

  • 4 semaines il y a
  • 13 Vues
  • 0 0

La formation professionnelle à Boumerdès propose pour cette nouvelle session 11 nouvelles spécialités basées, selon le communiqué de la direction de la formation professionnelle, sur «les rapports d’insertion de l’ANEM et les différentes prospections réalisées», portant ainsi le nombre global à 213 spécialités relevant de 21 branches professionnelles intégrées dans la nouvelle carte professionnelle.

Des spécialités, comme la sylviculture, le revêtement des sols sportifs, le solier moquettiste, la réhabilitation de l’habitat, l’isolation thermique et l’acoustique, l’installation de panneaux solaires photovoltaïques et thermiques, l’installation et la maintenance des panneaux solaires photovoltaïques, l’installation et la maintenance des systèmes d’alarme et de vidéo-surveillance, la propreté/option collecte et tri des déchets, le traitement des déchets et l’auxiliaire de la santé animale (protection des végétaux) sont des spécialités qui offrent une formation par apprentissage, à l’exception de ce qui concerne la santé animale et la protection des végétaux, qui exigent une présence du stagiaire.

De ce fait, il apparaît que l’orientation confirme une prédilection pour les segments de l’agriculture et l’agro-alimentaire, du bâtiment et travaux publics, de l’hôtellerie-restauration, du tourisme et de l’artisanat, de la pêche et de l’aquaculture, de l’industrie et des métiers basés sur les nouveaux savoirs.

Quant aux nouvelles spécialités, elles touchent des domaines de préoccupations écologiques, en écho aux énergies renouvelables et à la prise en charge des formes de pollution industrielle avec la rentabilisation des déchets à travers leur recyclage. Néanmoins, le BTP demeure à la première place des choix opérés par les apprenants, avec 843 postes, alors que l’agriculture (584) puis l’hôtellerie (417) et l’électricité électronique
(368) viennent après.

El-Watan.com