Global Group : Les jalons d’un immense pôle industriel avec 10 000 emplois

  • 3 semaines il y a
  • 35 Vues
  • 0 0
Global Group : Les jalons d’un immense pôle industriel avec 10 000 emplois

Industrie de l’automobile

Avec Glovis, son usine KIA, il a irréversiblement jeté les premiers jalons d’un véritable pôle régional de l’industrie mécanique.

Installée sur une surface de 50 hectares, dans la commune de Djerma, située à un jet de pierre du chef-lieu de la wilaya de Batna, l’usine KIA de Global Group est en train de transformer le paysage économique de la capitale des Aurès.

Bien parti pour l’assemblage automobile, ce joyau industriel, mis en place depuis un peu plus de trois ans, entend bien se développer pour intégrer de plain-pied la construction automobile.

Le PDG du groupe, Hassan Arbaoui, se démène pour en faire un véritable pôle industriel, avec un réseau de sous-traitance locale.

Mercredi dernier, en fin d’après-midi, il a procédé à la signature de deux conventions dans les locaux de l’usine de Djerma, le premier avec la direction de l’emploi de Batna, et le deuxième avec l’université de Batna et la direction de la formation professionnelle.

Les documents ont été paraphés en présence des ministres de l’Emploi et de la Sécurité sociale, Mourad Zemali, et de l’Enseignement supérieur, Tahar Hadjar.

Pour le premier partenariat, Global Group propose, aux agences locales de l’emploi, le recrutement de 2500 travailleurs, ouvriers qualifiés et ouvriers d’exécution pour les besoins de ses usines de Batna. Pour le second, le recrutement et la formation de 500 étudiants, nouvellement diplômés des universités Hadj Lakhdar et Mostefa Ben Boulaïd, en République de Corée du Sud.

Pour ce faire, Global Group a ouvert un concours dénommé Aspire, via son site officiel, pour permettre aux étudiants de s’inscrire selon les disciplines et les filières de formation requises. «En plus d’être employés dans l’une des filiales de Global Group, les lauréats du concours bénéficieront d’une formation technique selon les standards internationaux d’un ou deux mois».

En plus, selon un communiqué de Global Group, le titulaire du certificat international sera directement qualifié pour la phase de production Plein CKD, Completely Knocked Down, qui consiste à assembler des voitures dont les composants sont complètement démontés. Ce qui veut dire que Global Group compte rapidement abandonner la formule SKD.

Les ambitions de Global Group sont grandes, lui qui a déjà attaqué le segment de l’exportation de ses produits via une plateforme mauritanienne vers l’Afrique de l’Ouest. «On est le premier exportateur de véhicules vers l’Afrique», déclare le PDG de Global Group qui promet la création de 10 000 emplois d’ici 2020.

Avec Glovis, son usine KIA, il a jeté irréversiblement les premiers jalons d’un véritable pôle régional de l’industrie mécanique. Global Group mise sur la formation et l’encouragement d’un tissu solide de sous-traitants locaux.

Toute sa stratégie a été élaborée en «coordination et avec la coopération des secteurs de l’enseignement supérieur, de la formation professionnelle, de l’industrie et de l’emploi».

En septembre 2017, un premier accord avait déjà été signé avec l’université de Batna et la direction de l’emploi de la wilaya pour engager initialement 2500 travailleurs.

Le deuxième a été paraphé en février 2018 avec la direction de la formation et de l’enseignement professionnels en vue de former et d’encadrer 1000 employés parmi les jeunes de la région dans le domaine de la fabrication et du montage de véhicules. C’est le pari que veut absolument réussir Global Group. 

El-Watan.com