Hôpital Ali Boushaba à Khenchela : Un pôle de référence en ophtalmologie

  • 2 semaines il y a
  • 16 Vues
  • 0 0

 

L’hôpital Ali Boushaba, le plus ancien établissement hospitalier de la wilaya de Khenchela, construit il y a près de 60 ans, est devenu aujourd’hui un véritable pôle de référence en ophtalmologie, surtout que le service reçoit des malades venant des quatre coins du pays.

Les statistiques de l’administration indiquent que 4449 malades ont subi des interventions chirurgicales de grande qualité sur l’œil dans cet établissement depuis l’ouverture de l’unité d’ophtalmologie en février 2016. Ainsi, 61,8 %, des malades qui ont été accueillis sont des patients locaux et le reste venant de 16 wilayas limitrophes et d’autres lointaines.

Les chiffres indiquent que 14.6 % des patients sont des malades provenant de Tébessa, avec un nombre de 650 malades, 520 viennent de Batna, 354 d’Oum El Bouaghi, 58 de Sétif, 42 de Constantine, et 20 malades de la wilaya de Mila. Pour expliquer cette tendance, le directeur de l’établissement, Mehieddine Bouhafs, a indiqué que «la facilité d’accès aux services de santé a rendu notre unité ophtalmologique une destination attractive pour nos malades et ceux des autres wilayas».

Il ajoute : «Au cours de l’année 2018, nous avons relevé de nombreux défis, dont l’aménagement du bloc opératoire pour le service d’ophtalmologie, afin de faire face au nombre croissant des malades ayant des problèmes du système visuel et des annexes oculaires.» A souligner que l’unité ophtalmologique ouverte au 1er étage de l’hôpital propose un service d’hospitalisation, surtout pour les patients âgés (femmes et hommes).

Le bloc opératoire est situé au rez-de-chaussée et est équipé de matériel permettant toutes les techniques de chirurgie de la cataracte, du glaucome et de maladies de l’œil dues au diabète, la chirurgie vitrio-rétinienne, etc. Pour les consultations et les rendez-vous, six ophtalmologistes gèrent actuellement les consultations spécialisées à l’extérieur, dans une polyclinique située sur la route de Batna, puis ces médecins orienteront les patients devant se faire opérer vers l’unité à l’hôpital.

Beaucoup de citoyens ayant bénéficié des services de santé dans cet établissement ont exprimé leur souhait que l’établissement public hospitalier (EPH) Ali Boushaba change de vocation et se transforme en un établissement hospitalier spécialisé (EHS) en ophtalmologie, surtout après l’extension qu’a connue récemment l’hôpital Ahmed Ben Bella, d’une capacité de 120 lits à 240 lits. C’est d’ailleurs ce qui a été prévu auparavant par les autorités locales de Khenchela. «Un changement qui va donner une nouvelle dynamique au vieil hôpital», affirment des employés de la santé interrogés par El Watan.

El-Watan.com