Jean-Pierre Chevènement, président sortant : «La déontologie républicaine de la Fondation s’est affirmée»

  • 2 mois il y a
  • 20 Vues
  • 0 0
Jean-Pierre  Chevènement, président sortant : «La déontologie républicaine de la Fondation s’est affirmée»

Avant l’élection de son successeur, M. Chevènement a fait un rapide résumé de l’action de la Fondation de l’islam de France : «La Fondation de l’islam de France a été créée il y a deux ans par décret du 5 décembre 2016. Vous m’avez élu à sa présidence le 8 décembre.

Aujourd’hui (…) la fondation est désormais sur orbite : son système de bourses visant à encourager la formation profane des imams fonctionne. Le soutien à la recherche en islamologie est effectif. Le campus numérique ‘‘Lumières d’islam’’ est désormais en ligne et le projet d’exposition ‘‘Europe, islam, 15 siècles d’histoire’’ a bien avancé. Nous avons également noué des partenariats avec les acteurs de l’islam de France, associatifs et institutionnels, et développé de nombreux projets avec eux (…). La déontologie républicaine de la fondation s’est affirmée et la fondation a une belle tâche devant elle : combattre, par la culture et l’éducation, toutes les formes de fanatisme et de repli identitaire et promouvoir une citoyenneté française égale pour tous.» Annonçant la candidature de M. Bencheikh, il a ajouté : «Il paraît normal qu’une fondation culturelle respectant les règles de la laïcité, mais néanmoins adossée à une religion, soit dorénavant présidée par un citoyen français de confession musulmane, sensible aux enjeux culturels que comporte l’émergence d’un islam de France.»

 

 

Les 11 membres du conseil d’administration

Président : Ghaleb Bencheikh ; président d’honneur : Jean-Pierre Chevènement ; l’écrivain Tahar Ben Jelloun est secrétaire ; Najoua Arduini-Elatfani, ancienne présidente du Club XXIe siècle, directrice du développement chez GA Promotion ; Thomas Campeaux, directeur des libertés publiques et des affaires juridiques, ministère de l’Intérieur ; Kamel Kabtane, recteur de la mosquée de Lyon, président de l’Institut français des civilisations musulmanes ; Catherine Moreau, inspectrice générale de l’administration de l’éducation nationale et de la recherche, ministères de l’Education nationale et de l’Enseignement supérieur ; Xavier North, inspecteur général des affaires culturelles, ministère de la Culture ; Ahmet Ogras, président du Conseil français du culte musulman ; Augustin de Romanet, président-directeur général, Groupe ADP Stéphane Volant, secrétaire général, SNCF.

El-Watan.com