La Cnefa organise un festival national : «Poésie aux couleurs du patrimoine culturel algérien»

  • 5 jours il y a
  • 7 Vues
  • 0 0
La Cnefa organise un festival national : «Poésie aux couleurs du patrimoine culturel algérien»

La Coordination nationale des enseignants de français d’Algérie (Cnefa) a organisé, samedi dernier, la deuxième édition du festival de poésie à l’institut français d’Alger. Cette manifestation culturelle a drainé une centaine de participants venus des quatre coins du pays.

Des enseignants et des élèves de différents paliers ont pris part à cette rencontre nationale placée sous le signe «Poésie aux couleurs du patrimoine culturel algérien». Ainsi, des poètes venus de Blida, de Tissemsilt, de Naama, de Béjaïa, de Sétif, de Tizi Ouzou, de Boumerdès et enfin d’Alger ont présenté des œuvres fortes en couleurs.  Des artistes  en herbe ont également épaté les présents par leur talent dans la poésie.

La manifestation a été ponctuée par du chant, du théâtre et de la musique, histoire de créer une animation au grand bonheur de l’assistance composée d’écoliers, collégiens et lycéens ainsi que d’enseignants et parents d’élèves.

Par ailleurs, lors de son allocution, Fatiha  Bousmaha, secrétaire générale de la Cnefa, a mis l’accent sur la nécessité d’encourager les enfants à l’expression artistique et la diversité des actions de la coordination témoigne de cet intérêt, a-t-elle souligné tout comme le président de la même association, Mohand  Outahar,  qui se félicite de la réussite de cet événement qui a procuré de la joie aux enfants.

Notons aussi qu’une pièce théâtrale présentée,  en français,  par des écoliers de Tidjelabine (wilaya de Boumerdès) a égayé l’assistance. Par ailleurs, dans le cadre de ses programmes d’activités, la Cnefa  prépare un séminaire sur la compréhension de l’écrit dans l’enseignement/apprentissage du FLE (français langue étrangère) en Algérie, qui sera organisé les 30 et 31 décembre prochain à Biskra.

D’autre part, il est aussi utile de rappeler que la Cnefa regroupe  les professeurs de français langue étrangère de l’enseignement primaire, moyen, secondaire et universitaire en Algérie. Cette structure se veut, selon ses membres, «un espace d’échanges et de concertations sur les différents plans pédagogique, culturel, relationnel, entre autres». 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

El-Watan.com