La fiche médicale électronique de la CNAS : Un outil moderne pour de meilleures prestations

  • 3 mois il y a
  • 15 Vues
  • 0 0

La fiche médicale électronique élaborée par la Caisse nationale d’assurances sociales des travailleurs salariés (CNAS) sera opérationnelle d’ici la fin de l’année pour une meilleure prise en charge des assurés sociaux et ayants droit en termes de prestations.

Il s’agit d’une des actions inscrites, selon Djamal Matari, directeur du contrôle médical à la CNAS, dans le cadre de la stratégie triennale 2017-2019 de la direction générale de la CNAS, relative à la modernisation et la rationalisation des dépenses et l’amélioration de la qualité de la prise en charge des assurés sociaux et les ayants droit.

Ce projet est actuellement opérationnel sur 11 wilayas pilotes et sera généralisé d’ici la fin de l’année à toutes les wilayas du pays.  L’objectif de cette opération, a-t-il insisté, est d’«assurer un contrôle médical en temps réel au niveau de la structure d’affiliation, afin de garantir une meilleure prise en charge des assurés sociaux», a-t-il précisé, tout en signalant que cette fiche sera désormais accessible à tous les médecins conseils.

Ce qui va également permettre, a-t-il ajouté, d’avoir une base de données unique sur l’ensemble des actes et des prescriptions.
A travers cette nouvelle disposition, on assiste à la dématérialisation de la fiche médicale physique actuelle qui limite aux assurés sociaux et aux ayants droit de procéder au contrôle médical exclusivement dans leur centre d’affiliation. «Avec la fiche médicale électronique, les bénéficiaires du tiers payant peuvent avoir accès au contrôle médical, lorsque la prescription d’un médicament nécessite un contrôle, dans les structures de la Cnas les plus proches du lieu de résidence, même lors de leurs déplacements dans les différentes wilayas du pays», a indiqué le Dr Matari, en précisant que le médecin conseil aura accès à a fiche de l’assuré social avec toutes les informations nécessaires.

Nouveauté également : avec cette fiche médicale électronique, le contrôle interagences est également possible pour ce qui est des arrêts de travail. «Désormais, l’assuré social n’est pas obligé de se déplacer pour un contrôle médical dans son agence d’affiliation ou pour le dépôt d’un arrêt de travail», a-t-il ajouté, en précisant que cette fiche électronique permettra également une meilleure visibilité, notamment en matière de consommation de médicaments et autres prestations, et donc une maîtrise des dépenses.

A travers cette fiche, le contrôle médical pourra se faire également à distance avec le pharmacien d’officine, notamment lorsqu’il s’agit de dispenser des médicaments soumis à des conditions particulières de remboursement et au tarif de remboursement. «Le pharmacien disposant d’une connexion internet prend attache directement avec le contrôle médical largement connecté et pose la question. Laquelle paraîtra sur tous les ordinateurs des médecins conseils de la Cnas avec un bip sonore et un signal visuel. Une fois la réponse émise, le signal disparaît», nous a-t-il expliqué.

Le Dr Matari précise que cette opération prise en charge par la direction de l’informatique de la CNAS permet non seulement une meilleure prise en charge des assurés sociaux et ayants droit, mais aussi un gain de temps considérable pour traiter les dossiers, économiser des dépenses inutiles et un grand bénéfice dans la réduction des espaces de stockage des documents.  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

El-Watan.com