L’alphabétisation en tamazight progresse à Oran

  • 1 mois il y a
  • 15 Vues
  • 0 0

Dans le cadre du dispositif d’alphabétisation en tamazight pour adultes initié par le Haut Commissariat à l’amazighité (HCA), en partenariat avec les partenaires d’alphabétisation, une centaine d’apprenants ont été recensés à Oran au titre de l’année scolaire 2018/2019 qui sera lancée aujourd’hui.

Le directeur de l’antenne d’Oran de l’Office national de lutte contre l’analphabétisme et d’apprentissage des adultes a déclaré que 85 apprenants en langue tamazight se sont inscrits. On apprend aussi que l’Office peut prendre en charge jusqu’à 200 apprenants. «Toutes les mesures ont été prises pour le bon déroulement de l’année scolaire. L’affectation des postes budgétaires a, en effet, considérablement évolué, atteignant cette année 10 postes par rapport à l’année dernière (7 postes)». «Et, on est prêts à recruter d’autres pour répondre à la demande si nécessaire. L’Office met à la disposition des apparents les manuels conçus par le HCA», a-t-il ajouté. L’alphabétisation en tamazight n’est pas uniquement une occasion d’enseigner la langue maternelle aux adultes désireux d’acquérir les notions de base de tamazight et elle ne vise pas uniquement les zones dites «berbérophones». C’est aussi une occasion pour la consécration de la dimension nationale de cette langue. Une large campagne de sensibilisation a été lancée par l’annexe de l’Office national d’alphabétisation et d’enseignement pour adultes (ONAEA) pour inciter les gens qui n’ont pas eu la chance d’être scolarisés à se rapprocher de ses services. L’implication du mouvement associatif relevant du secteur de l’action sociale et de la solidarité est importante dans l’inscription de nouveaux citoyens dans les classes d’alphabétisation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

El-Watan.com