Les Constantinois à un point des quarts de finale

  • 3 semaines il y a
  • 17 Vues
  • 0 0

Ligue des champions. CSC 3 – Al Ismaïly 2

Les quelque 35 000 Clubistes présents samedi après-midi dans le chaudron de Hamlaoui ont eu de belles sueurs froides. Leur équipe, partant pourtant avec les faveurs du pronostic, avait été menée deux fois au score par des Egyptiens pugnaces à souhait.

Heureusement qu’il y a eu la vista de l’arrière droit, Hocine Benayada, passeur décisif sur les trois buts, marqués respectivement par Zaâlani (45’), Yattou (66’) et Bahamboula (81’), autre homme fort de cette rencontre. Avec cette victoire, le CS Constantine a franchi un grand pas vers la qualification aux quarts de finale de la Ligue des champions, en se classant premier du groupe C, avec 10 points.

A la fin du match, l’entraîneur, Denis Lavagne, avait du mal à cacher sa fierté, en ce sens que le club était également premier toutes poules confondues, ce qui n’est pas un mince exploit, selon lui : «Vous savez, on ne joue pas le tournoi de Constantine, mais la Champions League ! Donc, toutes les rencontres sont difficiles.

Nous en sommes à la 4e journée et nous sommes la première équipe à avoir atteint les 10 points, donc notre parcours n’est pas n’importe quoi. Notre match contre le Club Africain sera aussi rude que celui d’aujourd’hui, car il nous faudra un point pour passer au prochain tour, et en face, ils feront également tout pour se qualifier .»

Et d’ajouter à l’adresse de ses éléments : «Je tiens à remercier mes joueurs pour leurs efforts et pour la détermination qu’ils ont montrée, pour être revenus deux fois au score et finalement remporter le match, ils méritent un grand coup de chapeau !» De son côté, le Macédonien, Cedomir Janevski, à la tête du staff technique des Darawichs, a affirmé que son équipe aurait pu aspirer à mieux lors de cette confrontation : «On pouvait faire un meilleur résultat, parce qu’on a mené à chaque fois au score.

Mes joueurs sont à féliciter, et il s’agit maintenant de travailler davantage et d’essayer de gagner nos deux matchs contre le TP Mazembe et le Club Africain, même si nos dernières chances de qualification se sont évanouies avec la défaite face au CSC.» Un succès qui permet donc au champion d’Algérie en titre d’aborder la suite de la compétition africaine avec sérénité, le poursuivant immédiat, le TP Mazembe, étant à trois longueurs derrière.

Lors de la 5e journée, prévue vendredi prochain, les camarades de Sid Ali Lamri n’auront besoin que d’un seul point face aux Tunisiens du Club Africain pour valider définitivement leur billet pour les quarts de finale. 

El-Watan.com