Ligue des champions d’Europe (8es de finale) : Liverpool et l’Atlético Madrid, épouvantails à éviter pour les cadors

  • 1 mois il y a
  • 15 Vues
  • 0 0
Ligue des champions d’Europe (8es de finale) : Liverpool et l’Atlético Madrid, épouvantails à éviter pour les cadors

Tout sauf Liverpool et l’Atlético Madrid ! Les principaux favoris à la victoire finale en Ligue des champions, comme le Real Madrid, triple tenant du titre, vont connaître leurs adversaires pour les 8es de finale, à l’issue du tirage au sort aujourd’hui à 12h, à Nyon (Suisse).

Premiers de leur groupe, les cadors comme le Real Madrid de Benzema, le FC Barcelone de Lionel Messi, la Juventus Turin de Cristiano Ronaldo, le Bayern Munich de Robert Lewandowski, ou encore le Paris SG de Neymar, pensaient avoir l’assurance d’éviter un géant européen dès le stade des 8es de finale. Sauf que le chapeau 2, qui comporte les deuxièmes de chaque groupe, présente aussi quelques adversaires de haut standing, à l’image de l’Atlético Madrid, vainqueur la saison dernière de la Ligue Europa, et surtout Liverpool, vice-champion d’Europe sortant.

Le club madrilène, finaliste malheureux des éditions 2014 et 2016, sera d’autant plus redoutable qu’il rêve de remporter enfin la Ligue des champions, alors que la finale se jouera cette année «à domicile», le 1er juin prochain, au stade Metropolitano. Heureusement pour le Real et le Barça, la règle de l’UEFA les immunise de l’éventualité d’un choc avec l’équipe d’Antoine Griezmann. Pourquoi ? Deux clubs d’un même pays ne peuvent pas s’affronter à ce stade de la compétition, ni deux équipes issues du même groupe. Ainsi la probabilité la plus forte pour les deux géants espagnols reste de rencontrer un club anglais : Manchester United, Tottenham et surtout Liverpool.

Remake de la finale 2018 ?

En cas de duel Real Madrid – Liverpool, la planète football pourrait revivre le remake de la finale 2018, avec notamment des retrouvailles très attendues entre Sergio Ramos et Mohamed Salah, sorti sur blessure après une faute polémique du défenseur merengue. A l’époque, le Real de Zinédine Zidane l’avait emporté 3-1 pour décrocher une 3e couronne européenne d’affilée. Mais près de six mois après cet exploit historique, le club madrilène a perdu sa star Cristiano Ronaldo, a changé par deux fois d’entraîneur dans un climat de crise, et semble plus que jamais mal en point pour défendre ses titres… Au contraire de Manchester City, du Barça, du Real, et du Paris SG, le Bayern et la Juventus ne pourront éviter ni l’Atletico ni Liverpool.

De quoi donner une seconde affiche d’envergure dès le stade des huitièmes ? Car pour ces favoris, le meilleur tirage se nomme davantage Schalke 04, l’Ajax Amsterdam, l’AS Rome, voire même Manchester United, en manque de confiance depuis le début de la saison à l’image de sa star Paul Pogba. Tottenham, inexpérimenté au haut niveau européen mais solide 3e de Premier League, ressemble au contraire au piège par excellence. L’Ajax, légendaire club européen qui retrouve de l’éclat en Ligue des champions après des années de disette, aura de nouveau l’occasion de démontrer son savoir-faire en matière de formation.

Du défenseur Matthijs de Ligt (19 ans) au milieu Frenkie de Jong (21 ans), ses pépites courtisées par les plus grands clubs comme le Barça, Manchester City ou le PSG, verront encore leur valeur grimper en cas de bonne performance contre l’une de ces équipes… Les autres équipes du chapeau 2, comme Lyon, Porto, lauréat en 1987 et 2004, et dans une moindre mesure le Borussia Dortmund, champion d’Europe 1997, se présentent comme le meilleur tirage possible.

Pour les équipes qualifiées pour les 8es de finale de la Ligue des champions, les matches aller se joueront les 12-13 et 19-20 février, les matches retour les 5-6 et 12-13 mars 2019.

Chapeau 1 : FC Barcelone, Real Madrid, Manchester City, Borussia Dortmund, FC Porto, Paris SG, Bayern Munich, Juventus Turin

Chapeau 2 : Atlético Madrid, Schalke 04, AS Rome, Tottenham, Liverpool, Ajax Amsterdam, Manchester United, Lyon.

El-Watan.com