L’interminable attente de la restitution

  • 1 mois il y a
  • 14 Vues
  • 0 0

De nombreux automobilistes de la wilaya de Boumerdès, ayant commis des infractions au code de la route dénoncent le non-respect des délais de rétention de leurs permis de conduire par les services concernés.

«Les autorités sont les premières à violer les lois relatives à la sécurité routière», s’écrie Bennatia Mohamed. Chauffeur de camion, ce père de famille a commis une infraction au code de la route le 14 juillet dernier. Les gendarmes lui ont retiré le permis de conduire à Bachdjerrah (Alger) pour n’avoir pas mis la ceinture de sécurité.

Cette contravention de 3e degré est sanctionnée par le paiement d’une amende de 2000 DA et la rétention de son permis durant trois mois. Néanmoins, cette durée étant dépassée, le contrevenant n’a aucune trace de son permis, a-t-il témoigné.

Ce document va faire un long parcours avant d’être acheminé vers sa daïra de résidence (Boumerdès). Il sera d’abord transféré vers la brigade de la gendarmerie de Bachdjerrah, puis vers le groupement de la gendarmerie de Bab Jdid.

De là, il sera envoyé à la wilaya d’Alger qui, à son tour, le transmet vers le centre régional du courrier à Dély Ibrahim d’où il sera récupéré par des services de la Draag de la wilaya de résidence du contrevenant. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

El-Watan.com