Louisa Hanoune : Bouteflika doit partir à la fin de son 4e mandat

  • 6 jours il y a
  • 23 Vues
  • 0 0
Louisa Hanoune : Bouteflika doit partir à la fin de son 4e mandat

Dans une déclaration faite hier et au lendemain de la grandiose marche de vendredi, la première responsable du Parti des travailleurs, Louisa Hanoune, estime que la réponse, qui doit être à la mesure de la demande populaire, réside dans l’annonce par la présidence de la République du retrait du président Bouteflika à la fin de son 4e mandat.

Cette annonce, dit-elle, doit être accompagnée par la démission du gouvernement actuel et par la dissolution du Parlement. Louisa Hanoune considère que ces annonces doivent être aussi suivies par l’installation d’un gouvernement technocrate provisoire, chargé de gérer les affaires courantes et qui se doit d’être composé de femmes et d’hommes intègres et crédibles. Quant à la Conférence nationale proposée par la Présidence, Louisa Hanoune estime qu’il ne s’agit que d’un nuage de fumée.

Cette Conférence, indique la secrétaire générale du PT, participera à détourner la volonté et la souveraineté populaires. «Elle ne peut pas prétendre avoir la légitimité et encore moins être souveraine, constituante et législative, elle ne peut de ce fait être habilitée à élaborer une nouvelle Constitution démocratique qui réponde aux attentes de la majorité du peuple.»

Par ailleurs, la même responsable a appelé à la mise en place de «comités populaires» chargés d’ouvrir un débat «politique» sur les revendications populaires afin de parvenir à l’installation d’une assemblée constituante qui aura pour mission d’élaborer la nouvelle Constitution du pays. «La seule voie pour la consécration de la souveraineté du peuple, garant de la souveraineté nationale, est la création de comités populaires, regroupant toutes les catégories de la société (étudiants, travailleurs, retraités et commerçants)», affirme Mme Hanoune.

«Ces comités éliront par la suite leurs représentants lors d’assemblées générales locales, lesquelles soumettront à leur tour les revendications soulevées et délégueront des représentants pour convoquer une assemblée nationale constituante souveraine», soutient la secrétaire générale du PT. La responsable politique a appelé les hautes autorités du pays à répondre aux aspirations profondes de la majorité du peuple, qui a exprimé à travers la marche de vendredi son refus des dernières décisions du Président, de l’injustice et de l’ingérence étrangère.  

El-Watan.com