Marche contre le 5e mandat de Bouteflika : Une marée humaine à Sidi Bel Abbès

  • 3 semaines il y a
  • 35 Vues
  • 0 0
Marche contre le 5e mandat de Bouteflika : Une marée humaine à Sidi Bel Abbès

Des dizaines de milliers de citoyens sont  descendus, ce vendredi 1e Mars 2019, dans les rues de Sidi Bel Abbès pour protester contre le 5e mandat de Bouteflika. Les manifestants ont pris possession de la rue après la prière du vendredi, optant pour un itinéraire bien défini.

Une marche pacifique a parcouru les principales artères de la ville, à partir du Boulevard Didouche Mourad, celui de la Macta, le Boulevrad de la République avant se déverser sur la place du 1e Novembre (ex-carnot). « Le peuple ne veut ni de Bouteflika ni de Said », « Ouyahia dégage » et «  Voleurs, vous avez ruiné le pays ! » ont été scandé à tue-tête par une marée humaine qui a marqué une halte symbolique devant l’école des officiers de la gendarmerie nationale, l’une des plus importantes d’Algérie.

En chœur, les manifestants ont longuement crié : « djich chaab khawa khawa (Armé et peuple sont frères, ndlr) », sous les regards souriants des sentinelles et des gendarmes de l’ex-quartier Viennot. Une scène inédite qui s’est déroulé à hauteur de l’immeuble le Garden et où des applaudissements ont pris le dessus sur les slogans.

«  Le peuple et l’Armé sont unis contre les clans maffieux », nous dit un jeune manifestant, banderole en main. Arrivés devant la permanence du FLN, rue de la République, les protestataires ont vilipendé l’ensemble du personnel affilié à l’ex-parti unique aux cris de « FLN dégage » et « Djzair chouhouda (l’Algérie des martyrs)».

Comme ce fut lors des dernières manifestations du 22 et 26 février derniers, aucun incident, minime soit-il, n’a eu lieu. Le dispositif policier, renforcé pour la circonstance, a permis d’encadrer efficacement cette marche imposante des citoyens de Sidi Bel Abbès contre le régime de Bouteflika.

 

El-Watan.com