MCA : Roland Courbis «impose» ses conditions

  • 2 semaines il y a
  • 9 Vues
  • 0 0

Le deal entre la direction du Mouloudia d’Alger et le technicien français Roland Courbis pour prendre les rênes de la barre technique du club, un mois et demi après le limogeage de Bernard Casoni, est sur le point de se concrétiser.

Un deal qui s’est confirmé au début de cette semaine, après le fameux épisode avec un autre Français, Patrice Neveu, invité à Alger par le PDG de la SSPA, Mohamed Hirèche, pour négocier, assistant même au derby USMA-MCA avant d’être remercié, suite à l’intervention du patron de Sonatrach, Abdelmoumène Ould Kaddour, et du directeur sportif du club, Mohamed Kaci-Saïd, poussant même Courbis à réagir et à se dire prêt à driver le MCA, alors qu’il avait annoncé, quelques jours auparavant qu’il ne pouvait accepter l’offre des Algérois. Finalement, Courbis, qui a fait tout ce «cinéma», pour qu’on accepte ses conditions, a réussi son coup.

Et pour cause : l’ancien coach de l’Olympique de Marseille est attendu ce vendredi pour s’engager officiellement avec le MCA, en imposant ses propres conditions, notamment celle relative à son exigence de rester en poste au sein de la chaîne RMC Sport, où il exerce depuis une dizaine d’années en tant qu’animateur et consultant.
Courbis sera ainsi le successeur de Bernard Casoni à la tête de la barre technique. La signature du contrat est prévue vendredi, et le technicien prendra ses fonctions en fin de semaine prochaine, à son retour de France. Courbis, et comme c’était le cas lors de son passage à l’USM Alger, sera l’entraîneur du MCA tout en se maintenant au sein de RMC, ce qui l’obligera à des allers et retours hebdomadaires entre Alger et Paris.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

El-Watan.com