On a marché aussi à Bouzeguène

  • 6 jours il y a
  • 18 Vues
  • 0 0

Plusieurs milliers de personnes ont pris part, hier, à une marche organisée au chef-lieu de la commune et de la daïra de Bouzeguène, à une soixantaine de kilomètres à l’est de Tizi Ouzou. C’est une véritable marée humaine, hommes, femmes, jeunes et vieux, qui s’est retrouvée, dès le début de la matinée, près du CEM Chahid Hamadi Mohand Saïd du chef-lieu communal, à la sortie est de la ville.

Comme prévu, dès dix heures, la marche s’est ébranlée sous les cris de «Pouvoir assassin». Les marcheurs, organisés en plusieurs goupes, ont déployé l’emblème national et le drapeau amazigh et brandi plusieurs banderoles ainsi que des pancartes où l’on pouvait lire : «Pouvoir dégage», «Non au prolongement du quatrième mandat», «Armée et peuple, un seul combat»… Plusieurs centaines de femmes admirablement organisées en groupes ont été intégrées dans la longue procession de manifestants. Tous les slogans hostiles au pouvoir ont été entonnés : «Bouteflika dégage, 20 ans, ça suffit !», «Pouvoir mafieux berra», «Djeïch, Chaab khawa khawa»…

Les marcheurs, encadrés par les organisateurs ainsi que par les forces de police de la sûreté de daïra, ont arpenté le chef-lieu communal avec des arrêts au niveau des places de la ville pour dénoncer encore et toujours «les manigances et les ruses» du président Bouteflika et de ceux qui l’entourent. Une vieille femme, moudjahida, a eu les larmes aux yeux en assistant à ce raz-de-marée humain. «On dirait le jour de l’indépendance, c’est exactement pareil», nous a-t-elle confié. Arrivés au centre de la ville, les marcheurs ont pris la route menant vers le siège de la daïra. Les groupes de femmes ne cessaient de lancer des youyous au moment où d’autres fusaient à partir des balcons des bâtiments avoisinants.

El-Watan.com