«On m’a dit ‘‘si tu perds ce derby, tu meurs’’» 

  • 1 semaine il y a
  • 43 Vues
  • 0 0
«On m’a dit ‘‘si tu perds ce derby, tu meurs’’» 

Thierry Froger. Entraîneur de l’USM Alger

moins de deux jours du très attendu derby USM Alger-MC Alger, le coach des Rouge et Noir, Thierry Froger, a révélé qu’il est sous pression, à la veille de ce match, qui intervient au moment où son team reste sur une défaite à domicile, et que le titre de champion est loin d’être acquis.

C’est ce qu’indiquera le technicien français, en conférence de presse, hier matin. «Un match particulier. On est leaders avec 5 points d’avance, à sept journées de la fin de l’exercice, et on te dit que ‘‘si tu perds ce match, t’es mort’’», dira ironiquement Froger. «Mais d’une certaine manière, c’est peut-être vrai. Car il y aura forcément des conséquences pour le perdant», indique-t-il, faisant allusion à la crise qui a secoué le club de Soustara après la dernière défaite.

Abordant le derby, Froger le qualifiera d’«exceptionnel. C’est vrai que c’est un match qui s’annonce différent du match aller. C’est un grand-rendez-vous. Un grand derby, dont en parle dans plusieurs continents. Il faudra donc être à la hauteur» et de poursuivre : «On a eu 15 jours pour préparer ce match. Les joueurs ont très envie de se racheter. On a récupéré Ibara, même s’il est fragile. Il y a aussi Benmoussa qui s’entraîne en marge. On a fait appel à des jeunes de la réserve.

Tout se passe bien pour le moment.» Froger ne manquera pas, à la fin, de revenir sur la dernière défaite et cette obligation de renouer avec le chemin du succès, à l’occasion du derby, avec l’art et la manière, surtout qu’il s’agit d’engranger des points pour se rapprocher du titre. «On sort d’une prestation médiocre (défaite face au Paradou AC), mais ce match-là (le derby, Ndlr), est différent. Tout ce qui a été fait avant importe peu.

C’est un match indécis, entre deux équipes qui se ressemblent quelque peu, qui ont besoin de se racheter de leurs derniers résultats. C’est encore pire pour nous, car on a besoin de faire oublier la manière, ce qui est plus grave. On a cette obligation de rendre ce match intéressant, ensuite il faut le gagner», conclut le technicien.

El-Watan.com