Palais du Dey Hussein : Le lieu du célèbre coup d’éventail méconnu des Algérois

  • 2 mois il y a
  • 16 Vues
  • 0 0

Surplombant la ville historique d’El Djazaïr et offrant une vue imprenable sur surplombant la baie d’Alger, le palais du Dey, l’un des plus prestigieux monuments de l’époque ottomane, se trouve dans un état de dégradation et de délabrement avancé.

Ecoliers,  nous avons appris dans les livres d’histoire la scène du coup de l’éventail donné le 29 avril 1827 à Alger par le Dey Hussein au consul Duval. Aucune précision n’a été faite, cependant, sur le lieu où elle s’est produite.. Le fait est que le palais du Dey,  construit au début du XVIe siècle et se trouvant à La Casbah, a été abandonné depuis l’indépendance.

L’ancienne caserne de janissaire a été transformée par le dey Hussein Pacha, l’adaptant à ses besoins et ceux de sa suite.. Ce fut, quelque temps avant l’invasion des troupes françaises, le véritable siège du pouvoir. L’édifice, s’étendant sur une surface de 1,5 h. Difficile d’imaginer aujourd’hui la cour en marbre blanc où s’est produit l’incident ayant changé le cours de l’histoire ni l’aile réservée aux femmes, le faste des salles de réunion ou diwans, le jardin d’été ou encore les poudrières, l’aile réservée aux beys invités.

Cela est d’autant plus compliqué que Dar El Soltane a été transformé en caserne de l’armée coloniale puis en hôpital militaire puis en résidence du général De Bourmont qui y apporta d’importantes transformations. Ce dernier détruisit notamment beit el mel ( le ministère des finances) et l’aile du khodj et scinda la forteresse en deux parties.

Le palais du dey a été classé monument historique en 1887, tandis que la mosquée et la poudrière voisines furent aménagées, en 1930, en musée colonial militaire qui fut pillé par les Français à l’indépendance de l’Algérie en 1962.

A l’indépendance, plus d’une centaine de familles y trouvèrent refuge. Bien que tous les squatteurs été  relogées, les travaux de réhabilitation du palais, fortement endommagé, ont été entamés dès les années 1980. Les travaux, dit-on, se sont accélérés en vue d’en faire le futur Musée de la ville d’Alger. Les services de la wilaya d’Alger ne nous ont pas accordé l’autorisation de faire la visite.

L’article Palais du Dey Hussein : Le lieu du célèbre coup d’éventail méconnu des Algérois est apparu en premier sur El Watan.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

El-Watan.com