Projet du nouveau siège de l’APC de Souk Ahras : Le montant du budget demeure une énigme

  • 1 mois il y a
  • 18 Vues
  • 0 0
Projet du nouveau siège de l’APC de Souk Ahras : Le montant du budget demeure une énigme

On le savait frappé de réserves et objet de réticences de la part des officiels à cause d’anomalies urbanistiques et d’un montant qui criait au scandale. On le savait aussi au centre d’une polémique populaire et de critiques acerbes.

Mais on ne savait pas que les sommes faramineuses investies dans ce projet budgétivore faisaient partie des grands secrets de la municipalité. «Aucun élu de l’APC de Souk Ahras n’arrive à avancer avec précision le montant réel du projet, dilué à bon escient dans une série de résiliations, de relance du marché, dont les détails n’étaient connus que par les proches de l’ex-P/APC», a déclaré un élu municipal. Ses pairs sont tous du même avis et reconnaissent à l’unanimité l’absence d’information relative au montant réel dudit siège, qui a connu l’engagement de plusieurs entrepreneurs pour sa réalisation.

Ceux qui limitent ce dernier à 30 milliards de centimes reconnaissent qu’il s’agit là d’une estimation préliminaire revue à la hausse plusieurs fois, d’où une bagatelle de 50 milliards de centimes qui auraient été injectés dans ce marché. D’autres encore parlent d’avenants et d’importants travaux introduits après attribution du projet pour indiquer que la réalisation du siège aurait tourné autour d’un montant de 70 milliards de centimes.

Voici la déclaration d’autre élu faite sous le sceau de l’anonymat : «Je ne vais pas user de critiques à l’adresse de la défunte assemblée, mais je dois défendre le droit du citoyen à connaître le pourquoi et comment l’argent du contribuable est déboursé ; et là je n’ai pas honte de poser solennellement la question suivante : Si moi, élu de l’APC de Souk Ahras est privé de cette information qui osera parler transparence et probité devant la population ?». Le siège de l’APC, le juteux marché des stades de Tagtaguia, Ahmed Loulou, des terrains de proximité, des subventions des clubs fictifs affiliés à la commune, pour n’en citer que ceux-là, font partie des grandes affaires autour desquelles palabrent les petites gens de Souk Ahras et font fi les autres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

El-Watan.com