Rationalisation de l’énergie : Appel d’offres pour un million de lampes LED

  • 2 mois il y a
  • 20 Vues
  • 0 0

L’Agence nationale pour la promotion et la rationalisation de l’utilisation de l’énergie (Aprue) vient de lancer, pour le compte du ministère de l’Energie, un appel d’offres ouvert pour la sélection de fournisseurs de lampes en vue de la production, la fourniture et la livraison d’un million de lampes économiques de type LED pour l’éclairage intérieur au profit des ménages algériens.

Cet appel d’offres s’inscrit dans le cadre du programme de promotion de l’éclairage performant dans le résidentiel, selon le texte de l’appel d’offres publié sur le site web de l’Aprue. Quatre sites ont été désignés dans la répartition de la livraison des lampes. Il s’agit de la wilaya d’Alger avec 400 000 lampes, celles de Ouargla (100 000 lampes), Oran et Constantine (250 000 lampes chacune).

D’après l’Aprue, cet avis d’appel d’offres est ouvert aux opérateurs nationaux ayant la qualité de fabricant de lampes LED. «Ne peuvent soumissionner que les sociétés ayant la qualité de fabricant de lampes LED et en situation régulière vis-à-vis des organismes fiscaux et ayant les capacités à exécuter pleinement les obligations définies par le présent cahier des charges et qui ne tombent pas sous le coup d’une interdiction légale telle que : interdiction pénale ; faillite ; incapacité judiciaire ;  tentative de corruption et manœuvre frauduleuse», a précisé l’Aprue.

Le programme national d’efficacité énergétique a fixé l’objectif de la distribution de sept millions de lampes LED au titre de l’année 2018, a annoncé le directeur général de l’Aprue, Mohamed Salah Bouzriba, dans un entretien accordé en juillet dernier à l’APS. «Nous n’allons pas lancer l’opération d’un seul coup. Nous allons commencer, dans une première phase, avec près de 3,5 millions d’unités de LED», a-t-il ajouté.
Interrogé sur les raisons du retard de cette opération alors que tout un semestre est déjà écoulé, M. Bouzriba a fait valoir que cela s’explique par le volume important des lampes à mettre sur le marché : «Il s’agit d’une quantité importante et il fallait, en outre, s’assurer de la qualité de ces produits mais aussi de trouver les distributeurs de ces lampes.»

Pour une distribution à large échelle de ces lampes à des prix concurrentiels, l’Aprue compte s’appuyer sur les agences de Sonelgaz (2 millions de lampes) et d’Algérie Poste (environ 1,2 million).
La filière de fabrication des produits et équipements relevant de l’efficacité énergétique demeure encore embryonnaire en Algérie où seulement une quinzaine d’industriels ont opté, jusqu’à maintenant, pour ce créneau industriel.
«Malheureusement, le développement de cette industrie est en train de se faire timidement. Il n’y a pas encore d’afflux des industriels locaux pour le programme national d’efficacité énergétique. Nous avons seulement une quinzaine d’industriels qui activent dans cette filière», a déploré le directeur général de l’Aprue.

El-Watan.com