Sortie de la 1re promotion de techniciens supérieurs en tourisme

  • 3 mois il y a
  • 18 Vues
  • 0 0

Après six semestres de formation, l’Institut national spécialisé de la formation professionnelle (INSFP) de Annaba a entamé, depuis mercredi, la sortie de sa première promotion en tourisme. Composée de 127 techniciens supérieurs dans différentes spécialités, dont la gestion hôtelière, celle des agences de voyages et des guides touristiques, cette promotion va directement alimenter le marché du tourisme local et national.

«Dispenser une formation de qualité en tourisme au profit des jeunes dans la wilaya de Annaba, dont la vocation en la matière n’est plus à évoquer, permettra un approvisionnement de qualité d’une ressource humaine qualifiante qui peut apporter vraisemblablement de la valeur ajoutée au secteur du tourisme. Ce dernier, rappelons-le, est le cheval de bataille de la politique du gouvernement algérien. Il est considéré, au lendemain de la crise économique, comme étant l’une des plus importantes alternatives aux exportations des hydrocarbures», estime Amar Boulahbal, le jeune directeur de l’INSFP de Annaba, en marge de la cérémonie d’une soutenance de fin de formation dont le thème est le «Tourisme du Sahara». Cependant, cette première promotion n’est, selon toujours le même responsable, qu’une première pierre d’un édifice en construction de formation touristique nationale. En effet, parallèlement, ils sont pas moins de 700 autres apprentis qui suivent leurs formations dans le domaine pour aller, par la suite, combler la brèche d’un important déficit en matière de ressources humaines spécialisées dans le secteur du tourisme local.

La wilaya de Annaba dispose de plus de 45 hôtels, dont 11 établissements touristiques répartis tout le long de la corniche de la ville. La capacité d’accueil actuellement est de 41 000 lits. Dans quelques années, ils seront plus de 130, puisque, selon la direction du tourisme, 86 projets touristiques sont déjà programmés, dont 14 en cours de réalisation. Ce qui représente un important marché de travail pour les futures promotions dans différentes spécialités. Un défi que compte relever le directeur de l’INSFP, Amar Boulahbal, dans les années à venir en anticipant à la formation de la main-d’œuvre qualifiée dans tous les domaines touristiques. «Avant d’avoir l’autorisation de la tutelle pour ouvrir à l’INSFP la formation dans ce secteur sensible, les jeunes de Annaba se déplaçaient à El Tarf pour avoir un diplôme dans le secteur.

Aujourd’hui, notre institut assure cette formation au grand bonheur des professionnels locaux du domaine. Avant que les hôtels, qui sont en cours de réalisation, ne soient inaugurés, nous avons décidé d’anticiper à l’effet de fournir une main-d’œuvre spécialisée et qualifiée pour assurer à partir de la réception jusqu’à la gestion hôtelière. En coordination avec la direction du tourisme de Annaba, nous avons recensé le déficit dans le secteur. A partir de là, nous avons décidé d’ouvrir la formation des spécialités selon la demande affichée. Etant à court de formateurs spécialisés, nous avons contacté la Fédération nationale des hôtelleries (FNH) pour nous doter d’encadreurs selon les spécialités demandées», détaille le même responsable. Peut-on dire que le secteur du tourisme dans la wilaya de Annaba est actuellement en plein essor ? Affirmatif ! Si l’on se fie à la cadence des chantiers de construction d’hôtels qui ne souffrent d’aucun blocage. La formation du personnel qualifié non plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

El-Watan.com