Sougueur : L’appel d’une femme trisomique enfin entendu

  • 4 semaines il y a
  • 21 Vues
  • 0 0

Suite à un écrit daté du 8 janvier 2019 à l’intention du chef de daïra de Sougueur, président de la commission d’attribution de logements sociaux, concernant l’exclusion du bénéfice de Atrous Khadidja, c’est enfin la délivrance !

Cette femme trisomique allait se retrouver, elle et un orphelin, à la rue, parce que la daïra et les services de l’OPGI n’ont pas daigné, une première fois, formaliser les procédures d’attribution dès lors que sa génitrice, Atrouss Aïcha, était décédée quelques jours après l’affichage de la liste des 1227 logements sociaux dans la commune de Sougueur.

Délivrance pour Khadidja, son jeune frère par adoption et les nombreuses personnes et entités qui ont soutenu sa cause auprès des autorités locales.

Samedi soir, le wali a rendu publique la réponse positive du chef de daïra de Sougueur, à charge pour Khadidja de s’engager à cosigner le contrat de location avec Khelifa Abdesamed, son jeune frère mineur sous sa coupe. Une issue heureuse, qui, tout en rendant justice à ces êtres sans défense, reste à l’honneur des gens qui se sont impliqués pour cette cause.                       

El-Watan.com