Un partenariat en deçà des potentialités

  • 2 mois il y a
  • 23 Vues
  • 0 0
Un partenariat en deçà des potentialités

Durant les 8 premiers mois de 2018, le Portugal a acheté à l’Algérie pour 717 millions de dollars.

Le Premier ministre, Ahmed Ouyahia, se rendra aujourd’hui à Lisbonne (Portugal), où il coprésidera avec son homologue portugais, Antonio Costa, les travaux de la 5e session de la réunion de haut niveau entre les deux pays, a indiqué un communiqué des services du Premier ministère.

Il sera accompagné des ministres des Affaires étrangères, de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire, des Travaux publics et des Transports, respectivement Abdelkader Messahel, Noureddine Bedoui et Abdelghani Zaalane.

Au menu de cette rencontre, le renforcement et la consolidation de la coopération bilatérale, particulièrement au plan économique. Cette 5e session de la réunion de haut niveau entre les deux pays servira aussi à faire le point sur l’état de la coopération bilatérale depuis la tenue de la 4e réunion, en mars 2015 à Alger, et permettra d’explorer les voies et moyens à même de la consolider davantage en tenant compte des potentialités dont disposent l’Algérie et le Portugal et le dynamisme qui caractérise leur coopération ces dernières années. 

Ahmed Ouyahia procédera également avec son homologue portugais à un échange de vues sur différentes questions régionales et internationales d’intérêt commun, notamment la paix et la sécurité dans la région méditerranéenne et la lutte contre le terrorisme. 

La rencontre sera couronnée par la signature d’accords de coopération dans de nombreux domaines et secteurs d’activité, à même de permettre à l’Algérie et au Portugal de franchir une nouvelle étape dans la consolidation et le renforcement de leur coopération bilatérale et l’ériger en véritable partenariat gagnant-gagnant.

Car depuis la dernière réunion de haut niveau algéro-portugaise, tenue à Alger en mars 2015 et qui avait été couronnée par la signature de 9 accords de coopération dans différents secteurs (énergie, commerce, transports et culture), les choses sur le terrain n’ont pas tellement évolué. Preuve en est le volume des échanges entre les deux pays, alors que les responsables ont toujours qualifié les relations entre l’Algérie et le Portugal de très amicales.

Selon des statistiques des Douanes algériennes, le Portugal a acheté à l’Algérie, durant les 8 premiers mois de 2018, pour 717 millions de dollars essentiellement du gaz. Dans les autres domaines, la coopération et le partenariat ne reflètent pas l’excellence des relations politiques. Pourtant, c’est en 2005 que les deux pays ont signé un traité d’amitié, de bon voisinage et de coopération, et qui avait institué la réunion de haut niveau.

Le rythme des échanges n’a pas été soutenu malgré l’incessant ballet diplomatique entre Alger et Lisbonne et les différentes rencontres entre hommes d’affaires des deux pays. 13 années auraient suffi pour mettre en place un vrai partenariat avec le Portugal. Les responsables des deux pays se sont régulièrement rencontrés sans que la coopération atteigne les niveaux qu’elle devrait avoir. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

El-Watan.com