Une fois le tourisme développé, l’Algérie sera dans le Top 10 des meilleures destinations au monde

  • 2 mois il y a
  • 31 Vues
  • 0 0
Une fois le tourisme développé, l’Algérie sera dans le Top 10 des meilleures destinations au monde

Ludovic Piniello. Directeur de l’école hôtelière d’Oran (Eshra)

– Quelle est votre expérience en matière de formation dans le domaine du tourisme ?

J’ai fait des études de commerce aux Etats-Unis, en université américaine. Puis, je suis parti à Paris, où j’ai démarré dans l’hôtellerie chez un grand chef qui s’appelle Yves Camdeborde ; on a développé son entreprise, commençant par un premier hôtel, pour en arriver à trois, à Sait-Germain-des-Prés et dans le Marais.

Après dix ans, j’ai quitté cet endroit et je suis allé faire l’ouverture d’un restaurant gastronomique dans le sud-ouest de la France, près de Bordeaux.

Une fois cette ouverture faite, je suis parti en Algérie où j’ai été recruté à l’école de Aïn Benian, à la dechra d’Alger, en 2017, en qualité d’instructeur d’hébergement et en même temps directeur d’hébergement. Je suis resté là-bas un an et demi, avant de venir à Oran pour l’ouverture de cette école au mois d’août dernier.

– Quels sont les principaux objectifs que vise cette école supérieure d’hôtellerie et de restauration ?

Il faut savoir que cette école est purement technique : c’est de la formation professionnelle, c’est beaucoup de pratique sur le terrain, dans des situations où on a affaire à de réels clients. L’école va également être ouverte au public. L’objectif est d’y former des techniciens supérieurs.

A la fin de leur formation, les étudiants sortiront avec des DTS (Diplômes de technicien supérieur) : 3 diplômes, un en art culinaire, un autre en service de restauration et un troisième en hébergement.

Il s’agit de formations de deux ans, réparties en quatre semestres : le premier à l’école, le second en stage, le troisième de nouveau à l’école, puis le dernier en stage. Au bout de cette formation, les étudiants obtiennent le DTS, qui est certifié par l’école hôtelière de Lausanne, qui est la référence en termes d’école hôtelière dans le monde.

A ce propos, il faut savoir que notre école d’Oran est la seule école en Afrique à être certifiée par celle de Lausanne. Ce sont des diplômes reconnus internationalement. Notre autre objectif est de développer la formation continue pour les entreprises et les professionnels.

Il s’agit de formations à la carte et de courte durée qui ne sont pas diplômantes, mais certifiantes, et qui permettent aux professionnels de faire former leur personnel sur des sujets spécifiques. On est en train de mettre en place un catalogue de formations qui devraient démarrer début 2019.

C’est la deuxième priorité de l’école. Enfin, le troisième objectif, plus commercial celui-là, est dédié à quatre activités commerciales, à savoir un snack bar, un self-service, un restaurant gastronomique et une activité séminaire, qui seront ouverts au public. L’objectif est que toute cette activité commerciale soit mise à profit par les étudiants.

– Comment voyez-vous l’avenir du tourisme en Algérie

Personnellement, ça fait deux ans que je suis ici. J’ai été très agréablement surpris par le potentiel touristique que possède ce pays.

C’est presque inégalable, et c’est sans exagération que je dis cela pour avoir voyagé dans plusieurs pays dans le monde. Je suis donc très optimiste, car il y a une volonté de développer les infrastructures, de s’ouvrir aussi à la culture de l’accueil, de la gastronomie, de l’hôtellerie, etc.

Certes, on en est encore au tout début, il y a encore un très long chemin à faire, mais si je prends comme exemple les autres écoles du pays, on voit les premiers éléments qui montrent que le pays se met sur le bon chemin pour développer le tourisme.

Une fois que le tourisme sera développé et que l’activité touristique se mettra en marche, je suis absolument persuadé, à 200%, que ça fera partie des meilleures destinations au monde, dans le Top 10. Car d’un point de vue touristique, il y a tout dans ce pays pour en faire une destination prioritaire.

El-Watan.com