USM Alger 0 – MC Alger 0 : Un nul qui n’arrange personne

  • 1 mois il y a
  • 18 Vues
  • 0 0
USM Alger 0 – MC Alger 0 : Un nul qui n’arrange personne

Le derby algérois entre l’USM Alger et le Mouloudia, disputé hier soir au stade du 5 Juillet, n’a pas connu de vainqueur, malgré une nette domination des Rouge et Noir, notamment en première période, au moment où le Doyen a terminé le match à dix, suite à l’expulsion du Malgache Amada (75’), sans pour autant favoriser les poulains de Thierry Froger, incapables de trouver le chemin des filets.

Il faudra néanmoins noter que l’USMA a été privée d’un penalty valable à la 39’ suite à une faute de Azzi sur Bouderbal, mais que l’arbitre Abid Charef a refusé, jugeant qu’il n’y avait pas faute.

Un match nul qui n’arrange aucune des deux équipes, puisque si l’USMA rate l’occasion de réduire l’écart sur la JSK, accrochée la veille à domicile, le Mouloudia n’arrive toujours pas à renouer avec le chemin du succès, en n’ayant plus gagné de match depuis un mois et demi, et se retrouve à flirter avec la zone des relégables, en occupant une peu reluisante place de premier non-relégable.

Neveu «remercié», Courbis se relance

Drôle de situation dans laquelle se trouve le Mouloudia d’Alger, avec la question du nouvel entraîneur qui divise au sommet.

En effet, alors que Courbis avait annoncé, en milieu de semaine dernière, son incapacité à driver le Doyen en raison de ses engagements avec RMC Sport, voilà que l’ancien coach de l’Olympique Marseille est de nouveau dans la course pour succéder à Bernard Casoni, sur insistance du directeur sportif, Kamel Kaci-Saïd.

Un revirement du coach français consécutif à l’initiative prise par le président du conseil d’administration de la SSPA/Le Doyen, Mohamed Hirèche, d’inviter l’ancien sélectionneur de la Mauritanie et de la RD Congo, Patrice Neveu, à assister au derby et à négocier pour prendre les destinées de la barre technique du MCA.

Une attitude qui démontre bien que les deux responsables du Mouloudia, en l’occurrence le duo Hirèche-Kaci-Saïd, sont loin d’être sur la même longueur d’onde, en négociant chacun de son côté.

Le plus bizarre, c’est cette histoire avec Courbis qui se met dans la peau d’un sérieux futur patron de la barre technique du MCA, alors qu’il avait clairement expliqué qu’il ne résilierait pas son contrat avec RMC, à moins que Kaci-Saïd et la Sonatrach aient cédé, en acceptant finalement les conditions de Courbis de driver le Mouloudia… tout en gardant son poste à RMC.

Entre-temps, Hirèche rompt les négociations avec Patrice Neveu, tout en s’excusant de l’avoir fait déplacer à Alger… pour rien !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

El-Watan.com