Washington appelle Riyad à ouvrir une «enquête approfondie»

  • 1 mois il y a
  • 13 Vues
  • 0 0

Le secrétaire d’Etat américain, Mike Pompeo, a appelé hier l’Arabie Saoudite à mener «une enquête approfondie» sur la disparition du journaliste saoudien Jamal Khashoggi, en Turquie, rapporte l’APS.

«Nous appelons le gouvernement saoudien à soutenir une enquête approfondie sur la disparition de M. Khashoggi», a indiqué le chef de la diplomatie américaine dans une déclaration publiée par le département d’Etat. Comme il a exhorté le royaume wahhabite à faire preuve de transparence concernant les résultats de cette enquête, précisant que les Etats-Unis ont suivi les rapports contradictoires sur le sort du célèbre chroniqueur du Washington Post.

Un peu plus tard dans la journée, les autorités turques ont reçu l’autorisation de Riyad pour fouiller le consulat saoudien à Istanbul. «Les autorités saoudiennes ont fait savoir qu’elles étaient prêtes à coopérer et qu’une fouille pourrait avoir lieu au consulat», a indiqué le porte-parole du ministère turc des Affaires étrangères dans un communiqué. «Cette fouille va avoir lieu.»

De son côté, la cheffe de la diplomatie de l’Union européenne (UE), Federica Mogherini, a affirmé que Bruxelles soutient la position américaine sur la disparition du journaliste saoudien Jamal Khashoggi, et a exprimé son souhait pour une «enquête approfondie». «Nous souscrivons à 100% à la position américaine. Nous attendons une enquête approfondie et une transparence totale de la part des autorités saoudiennes sur ce qui s’est passé», a déclaré la cheffe de la diplomatie de l’UE, lors d’une conférence de presse conjointe avec le ministre portugais des Affaires étrangères, Augusto Santos Silva.

Lundi, le président turc, Recep Tayyip Erdogan, a mis les autorités saoudiennes au défi de «prouver» qu’un journaliste saoudien porté disparu a quitté le consulat saoudien à Istanbul, après des informations sur son assassinat par des agents de Riyad. «Les responsables du consulat ne peuvent pas s’en tirer en disant qu’il a quitté le consulat, les autorités compétentes doivent le prouver», a déclaré le président Erdogan lors d’une visite à Budapest, en réponse à une question sur le mystère entourant la disparition, à Istanbul, du journaliste saoudien.

«S’il en est parti, vous devez le prouver avec des images», a-t-il ajouté. Dimanche, il a indiqué qu’il attendait les résultats de l’enquête en cours sur la disparition du journaliste, qui n’a pas donné signe de vie depuis le 2 octobre. Les Saoudiens assurent que ce dernier a quitté le consulat à Istanbul après y avoir effectué des démarches administratives.

Peu avant les déclarations du président turc, les médias turcs ont révélé qu’Ankara a demandé à fouiller le consulat saoudien d’Istanbul pour tenter d’élucider le mystère entourant la disparition de Jamal Khashoggi.

Selon la chaîne privée NTV, la demande a été formulée auprès de l’ambassadeur saoudien à Ankara par le ministère turc des Affaires étrangères, où il a été convié dimanche, pour la deuxième fois en moins d’une semaine.

Le prince héritier saoudien Mohammed Ben Salmane a déjà invité, vendredi, les autorités turques à fouiller le consulat, où Jamal Khashoggi s’était rendu mardi, mais d’où il n’est jamais sorti, selon la police turque.

Le journaliste, un critique du pouvoir de Riyad qui écrivait notamment pour le Wa-shington Post, s’était rendu au consulat en vue de son prochain mariage. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

El-Watan.com