Washington se dote d’une nouvelle politique africaine

  • 3 mois il y a
  • 31 Vues
  • 0 0

John Bolton, conseiller national à la sécurité, a dévoilé jeudi la nouvelle stratégie américaine pour l’Afrique. L’administration américaine entend revoir l’aide qu’elle accorde au continent. Les financements seront désormais conditionnés par les résultats qu’ils permettent d’obtenir.

A l’occasion, John Bolton a critiqué avec virulence l’attitude de la Chine et de la Russie en Afrique. «La Chine a recours à des pots-de-vin, à des accords opaques et à l’utilisation stratégique de la dette pour maintenir les Etats d’Afrique captifs des exigences de Pékin», a-t-il affirmé. «Les pratiques prédatrices de la Chine et de la Russie freinent la croissance économique en Afrique, menacent l’indépendance financière des pays africains, entravent les possibilités d’investissement des Etats-Unis, entravent les opérations militaires américaines et constituent une menace importante pour la sécurité nationale des Etats-Unis», a-t-il soutenu encore. John Bolton a cité l’exemple de Djibouti où la Chine a établi une base militaire en 2017, non loin d’un camp militaire américain.

Il a mis en garde contre un projet chinois de reprise du port de Djibouti, qui entraînerait, dit-il, un basculement du commerce maritime de la région en faveur de Pékin. «Nous suivrons une nouvelle voie, une voie qui, nous l’espérons, aboutira enfin à des résultats. Notre priorité est de veiller à ce que tous les fonds d’aide des Etats-Unis envoyés en Afrique soient utilisés de manière efficace et efficiente pour promouvoir la paix, la stabilité, l’indépendance et la prospérité dans la région», a martelé John Bolton.

El-Watan.com