Wilaya de Tizi Ouzou : Foire agricole à Aït Bouadou

  • 1 mois il y a
  • 16 Vues
  • 0 0
Wilaya de Tizi Ouzou : Foire agricole à Aït Bouadou

Cette rencontre vise à encourager l’agriculture de montagne et l’économie locale. Une foire de la figue est annoncée pour l’année prochaine.

En collaboration avec la subdivision agricole de la daïra de Ouadhias et l’APW de Tizi Ouzou, l’APC d’Aït Bouadou (sud de Tizi Ouzou) a organisé au niveau des deux écoles primaires du chef-lieu communal une foire agricole et la première édition de la Fête de la figue, vendredi et samedi derniers.

Le coup d’envoi de cette manifestation a été donné par le président de l’APC en présence des autorités locales, des représentants de la direction de l’agriculture, de la présidente de la commission de l’agriculture de l’APW de Tizi Ouzou, Samia Madi, et de nombreux invités. Une soixantaine de participants, entre agriculteurs et artisans, ont été répartis sur deux sites. Dans le premier, le public pouvait visiter des expositions de figues fraîches et sèches ainsi que des figues de barbarie.

Nous avons constaté cependant que les quantités exposées ne sont pas importantes. «C’est la fin de saison pour la figue et en plus cette foire n’est pas conçue comme un marché pour vendre le produit», explique un exposant. En revanche, les produits maraîchers, le blé, l’orge, le couscous dans toutes ses variétés et des pâtes alimentaires ont garni les stands.

D’autres produits du terroir comme l’huile d’olive et le miel ont tenu une place importante dans cette rencontre commerciale, tout comme les confitures, les pâtes d’olives et les plantes d’ornementation. La cuniculture, les semences, les produits sanitaires et le matériel agricole ont été également au rendez-vous de cet événement. Des expositions sur les mécanismes de création de petite entreprise dans le cadre des dispositifs CNAC, Ansej et Angem, ont été aussi organisées.

Quant au second site, il était dédié à l’art et à l’artisanat : tableaux, peintures, gâteaux traditionnels, robes et bijoux kabyles, tapis et objets d’art.

Karim Kouraba, chef de service au niveau de la DSA, a déclaré : «Ces foires et ces fêtes agricoles sont à encourager. Notre objectif et d’arriver à faire participer l’ensemble des communes et des daïras pour, d’une part, promouvoir nos produits du terroir et, d’autre part, intéresser des investisseurs potentiels afin d’améliorer notre production sur le plan de la qualité et de la quantité. La finalité est d’atteindre une abondance de ces produits et les labelliser pour pouvoir les mettre sur les marchés extérieurs.»

Pour sa part, Mouloudj Mouloud, président de l’APC, a annoncé sa décision de donner une plus grande envergure à cette foire : «Vous avez remarqué les petites quantités de figues, et ce, pour une raison évidente : la saison des figues est finie. Il faut aussi savoir que la production a été faible cette année. Pour la prochaine édition, nous allons tenir cette fête en pleine saison et nous aurons davantage de produits et d’exposants.»

De son côté, la présidente de la commission de l’agriculture de l’APW, Mme Madi, a déclaré : «Notre Assemblée est toujours disposée à accompagner toutes les bonnes initiatives pour encourager l’agriculture de montagne et l’économie locale.»

A rappeler qu’un programme scientifique a été assuré, à travers deux conférences ;  la première sur la brucellose, animée par un cadre du service vétérinaire de la DSA ; la seconde sur développement local par un responsable des services des forêts. Des ventes-dédicaces de livres ont été organisées en marge de cette foire.  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

El-Watan.com